Novak Djokovic a remis ça ! Une nouvelle fois en difficulté lors de la première manche contre un compatriote dans ce tournoi de Belgrade 2022, le numéro un mondial a trouvé les ressources nécessaires pour s'imposer face à Miomir Kecmanovic en 2h16 (4-6, 6-3, 6-3). Qualifié pour le dernier carré de la compétition, le tenant du titre affrontera en demi-finale Karen Kachanov qui a sorti Thiago Monteiro. Malgré un retard certain à l'allumage, le Serbe a semblé monter en puissance tout au long de la partie et poursuit ainsi son regain de forme avant Roland-Garros. La concurrence est prévenue...
3h21 contre Laslo Djere, 2h16 contre Miomir Kecmanovic. Au total, Djokovic a déjà passé 5h37 sur la terre battue de Belgrade en seulement deux rencontres. Mais dans ses deux combats à haute intensité, Djoko est à chaque fois sorti vainqueur. Sur ses terres, le triple vainqueur du tournoi en 2009, 2011 et 2021 a débuté la rencontre façon diesel. Breaké dès le troisième jeu du match sur la première opportunité laissée à son adversaire, Djokovic a semblé emprunté aussi bien physiquement que techniquement. C'est bien simple : durant les 49 minutes du premier set, Djokovic n'a obtenu aucune balle de break sur le service de son adversaire. Quart de finaliste à Indian Wells et Miami cette saison, Kecmanovic n'a pas laissé transparaître de signe de faiblesse et a remporté le premier set en toute logique (6-4).
ATP Finals
Il est leur Maître à tous
20/11/2022 À 19:46

Il a trouvé la brèche pour ne plus en sortir

Mais au démarrage de la deuxième manche, Djokovic s'est fait violence pour retrouver son réel potentiel. Mis en danger sur sa mise en jeu, Kecmanovic a effacé deux balles de break pour recoller à 1-1. Comme dans la première manche, il est ensuite parvenu à breaker pour mener 2-1. Cependant, la tête de série numéro sept du tournoi n'a rien pu faire devant la progressive domination du Djoker, plus à l'aise sur sa deuxième balle (73% de points gagnés contre 54%). Dès lors, Djokovic s'est engouffré dans la brèche pour ne plus jamais en sortir. Souverain dans l'échange, le tenant du titre à Roland Garros a empêché son adversaire de confirmer le break, puis il a breaké pour mener 5-3, service à suivre. Derrière, la conclusion du set n'était qu'une formalité (6-3).
Engagé dans la manche décisive avec un public acquis à sa cause, Djokovic n'a plus laissé d'opportunité à son adversaire de croire en la victoire finale. Après un jeu blanc plein d'autorité pour mettre la pression à Kecmanovic et recoller à 3-3, Djoko a serré le jeu avec une première balle retrouvée (83%) et des retours diaboliques. D'un coup droit gagnant, le tenant du titre a breaké à 4-3 pour laisser exploser sa joie sur le court. Dominé par le maître des lieux, Kecmanovic n'a pu que s'incliner pour laisser le public acclamer son champion (6-3). Djokovic est en train de se construire un mental à toute épreuve et dans les faits, cela ne surprendra plus grand monde. Battu en finale de Roland-Garros 2021 après avoir mené deux sets à rien, Stéfanos Tsitsipas peut en témoigner.
ATP Finals
David peut-il renverser Goliath ? Ruud face à l'impossible mission
19/11/2022 À 23:48
ATP Finals
Un dernier effort pour un nouveau record
19/11/2022 À 23:24