On avait laissé Andy Murray déçu en Chine. C'était le 28 septembre dernier, après son revers en quarts de finale du tournoi de Shenzhen contre Fernando Verdasco. On l'a retrouvé tout sourire trois mois après cette dernière déconvenue. L'Écossais avait annoncé dans la foulée de cette défaite mettre un terme à sa saison en raison d'une cheville douloureuse et, surtout, d'un niveau physique insuffisant.
Mardi à Brisbane, il a effectué son retour à la compétition face au local James Duckworth, modeste 234e mondial et bénéficiaire d'une invitation. Et cela lui a souri avec une victoire nette en deux manches et 1h29 de jeu (6-3, 6-4). De quoi lui permettre d'affronter en huitièmes de finale le Russe Daniil Medvedev, l'une des étoiles montantes du tennis.
ATP Doha
Djokovic pour ouvrir en patron, Khachanov pour surfer sur sa vague
30/12/2018 À 12:15

Un match limpide avant Medvedev

Ce premier tour en Australie, l'ancien numéro un mondial l'a abordé avec sérieux et envie. Un peu bousculé sur son service en début de partie, Murray a réussi à breaker son adversaire pour mener 4-2. Mais ce dernier a réagi dans la foulée en débreakant, avant de céder de nouveau son service et de laisser filer le premier set sur un jeu blanc (6-3).
Appliqué, celui qui est désormais 240e à l'ATP a connu une entame de seconde manche difficile avec un jeu de service accroché mais remporté. Il a ensuite réussi à trouver le bon rythme et à dérouler son tennis. Le break en poche à 4-4, il a conclu sans trembler sur sa deuxième balle de match (6-4). Mercredi, face à Medvedev, 16e mondial, ce sera en revanche une tout autre histoire.
https://i.eurosport.com/2019/01/01/2491736.jpg
Open d'Australie
Trois ans après les larmes et les adieux, le soldat Murray est de retour
18/01/2022 À 08:09
ATP Sydney
Encore renversant, Murray jouera sa première finale depuis plus de deux ans
14/01/2022 À 08:15