Getty Images

Kei Nishikori remporte enfin un titre après neuf finales perdues

Nishikori remporte enfin un titre après neuf finales perdues

Le 06/01/2019 à 13:01Mis à jour Le 06/01/2019 à 14:29

ATP BRISBANE - Après neuf défaites en finale de suite, le Japonais Kei Nishikori a remporté le 12e titre de sa carrière en battant le Russe Daniil Medvedev, 6-4, 3-6, 6-2, dimanche.

Nishikori a pris sa revanche. Lourdement battu par Daniil Medvedev en finale du dernier tournoi de Tokyo (6-2, 6-4), le Japonais, 9e joueur mondial, l'a cette fois dominé pour s'adjuger le premier titre de la saison sur le court de Brisbane, en 3 sets (6-4, 3-6, 6-2) et 2h04 de jeu.

Ce 12e titre en carrière n'était pas gagné. Complètement hors du coup en début de match et avec ses 9 finales perdues de suite certainement en tête, Kei Nishikori paraissait incapable de repousser les assauts du Russe de 22 ans. Acculé en retour de service et par les puissants retours du 16e joueur mondial, le Japonais semblait proche de devoir lâcher le premier set. Mais la machine s'est mise en marche. Mené trois jeux à rien, le Japonais, s'appuyant sur ses coups droits poussant Medvedev à la faute, a remporté six des sept jeux suivants afin de s'emparer de la première manche (6-4) en 42 minutes de jeu.

Nishikori résiste à une ultime révolte de Medvedev

Au deuxième set, le combat a été tout autre. Bien plus intenses, les deux finalistes se rendaient coups pour coups. Très agressif, Kei Nishikori, fort de son expérience avec 26 finales en carrière, enchaînait les offensives pour tenter de s'offrir rapidement le service du Russe. Mais Medvedev, sauvant 4 balles de break d'affilée à 3-3, ne comptait pas céder. Nishikori, qui semblait à bout de souffle à la suite de ses vaines offensives, offrait le break à son adversaire sur un revers long de ligne. A 5-3 et avec la dynamique en sa faveur, Medvedev n'avait aucun mal à confirmer. Direction le 3e set.

Recentré sur son tennis et de nouveau agressif sur ses retours, Kei Nishikori s'offrait deux balles de break à 2-1. Cette fois, il ne les laissait pas filer, faisant rompre Medvedev d'un puissant coup droit avant de confirmer sur son service pour mener 4-1. Ce qui fit sortir le n°16 mondial de ses gonds : le Russe enchaînait les coups de raquette au sol. Complètement en place, Nishikori allait confirmer une nouvelle balle de break pour s'offrir son premier titre après 9 finales perdues consécutivement et commencer l'année 2019 de la meilleure des manières.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0