Getty Images

Dimitrov coince, Shapovalov enchaîne

Dimitrov coince, Shapovalov enchaîne
Par Eurosport

Le 27/09/2019 à 14:35Mis à jour Le 27/09/2019 à 17:01

ATP CHENGDU - Grigor Dimitrov n'a pas pu enchaîner. Le Bulgare, revenu à la 26e place mondiale après son brillant US Open, a été renversé dès les quarts de finale vendredi (5-7, 7-6, 7-6) par le Kazkhstanais Alexander Bublik, 71e à l'ATP, dans la province du Sichuan. De son côté, Denis Shapovalov l'a emporté en trois sets (6-4, 3-6, 6-3) contre le Biélorusse Egor Gerasimov.

Grigor Dimitrov a rechuté. Relancé par sa demi-finale à Flushing Meadows voici trois semaines, le Bulgare a réalisé une contre-performance en s’inclinant dès les quarts vendredi à Chengdu contre Alexander Bublik, 71e joueur mondial. Pourtant bien parti, il a été renversé par son fantasque adversaire (5-7, 7-6, 7-6) après 2h31 d’une lutte acharnée. Déjà tombeur de Taylor Fritz et de Jordan Thompson aux tours précédents, le Kazakhstanais affrontera le "lucky loser" sud-africain Lloyd Harris, lui aussi renversant face à Joao Sousa (6-7, 6-3, 6-4), pour une demi-finale inattendue.

Après sa renaissance spectaculaire à New York, le plus dur arrive désormais pour Grigor Dimitrov : confirmer. Et vendredi, il en a été incapable, pas aidé il est vrai par une opposition atypique. Plutôt convaincant lors de son entrée en lice face à Daniel Evans, le Bulgare n’a cette fois pas su serrer les boulons quand il le fallait. La faute aussi à un Alexander Bublik qui, s’il manque encore de rigueur dans son jeu à 22 ans, a fait étalage de son talent et de sa capacité à ne donner aucun rythme à son adversaire.

Vidéo - Après 2h31 de combat et 2 balles de match sauvées, Bublik a créé une belle surprise face à Dimitrov

01:05

Shapovalov sur sa lancée

S’il s’est fait une réputation de spécialiste du service à la cuillère, Bublik est surtout capable de faire parler la poudre sur ce coup, et ce n’est pas Dimitrov qui dira le contraire. Le Kazakhstanais a ainsi frappé vendredi la bagatelle de 35 aces (pour 15 doubles fautes) en trois sets. Impossible dans ces conditions pour Dimitrov de poser son jeu, même si le Bulgare a clairement raté le coche dans le tie-break du deuxième set concédé 11 points à 9. Mené d’un break dans le dernier acte, il a fait l’effort pour se remettre en selle et a même écarté une balle de match à 5-4 contre lui sur son service. Mais il a fini par céder lors du jeu décisif final. Bublik tentera, lui, d'atteindre une deuxième finale en carrière dans le Sichuan.

Plus tard dans la journée, Denis Shapovalov a fait respecter son rang de tête de série numéro 8 face au 98e joueur mondial Egor Gerasimov. Le Biélorusse, qui avait créé la sensation au 2e tour en sortant John Isner, a encore bien résisté face au jeune Canadien mais il a fini par s'incliner (6-4, 3-6, 6-3) en 1h37 de jeu. Contrairement à nombre de ses partenaires de Laver Cup (Nick Kyrgios, John Isner, Taylor Fritz entre autres), Shapovalov est parvenu à enchaîner cette semaine et confirme son regain de forme après un été américain encourageant. Il jouera demain pour atteindre sa première finale en carrière sur le circuit ATP contre Pablo Carreno Busta qui a maîtrisé Cristian Garin (7-5, 6-2).

Vidéo - Shapovalov a sorti l'artillerie lourde pour venir à bout de Gerasimov : le résumé de sa victoire

02:10
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0