Pierre-Hugues Herbert se doutait que sa tâche serait compliquée. Mais l'imaginait-il à ce point ? Face à Jannik Sinner, 46e à l'ATP et l'une des nouvelles pépites du tennis mondial, l'Alsacien n'a rien pu faire, ou si peu. Jeudi, il n'aura pu sauver que 4 jeux (défaite 6-3, 6-1) en un peu plus d'une heure et quart (1h16 précisément) au 2e tour du deuxième ATP 250 de Cologne. Son jeune bourreau italien, qui restait sur un premier quart de finale en Grand Chelem à Roland-Garros, a confirmé ses très bonnes dispositions du moment et tentera de rallier le dernier carré soit contre Gilles Simon, soit contre Denis Shapovalov.

Le match aura duré 6 jeux. Surpris d'entrée, Pierre-Hugues Herbert a d'abord su se rebeller : deux fois breaké, il est revenu à hauteur (3-3), montrant d'ailleurs de bien belles options tactiques pour contrer les frappes pures de Jannik Sinner. Dans la diagonale revers, le Français semblait ainsi pouvoir tenir le choc, quitte à attirer son adversaire au filet d'un slice ou d'une amortie. C'est d'ailleurs grâce à un subtil lob slicé de revers qu'il a validé son deuxième débreak. Mais ces fulgurances n'étaient en fait que des étincelles que la tornade italienne allait se charger d'éteindre.

ATP Cologne
Sinner frustre Simon
23/10/2020 À 14:55

Et soudain, Sinner s'est envolé

Il faut le reconnaître, Herbert a aussi bien aidé son adversaire. Quelques fautes grossières, notamment sur des coups droits d'attaque à sa portée, ont permis à Sinner de reprendre ses distances dans la foulée. Mais une fois lancé, l'Italien n'a plus regardé dans le rétroviseur. Tout en aisance et en puissance, il a dominé l'Alsacien du fond avec tant de constance qu'il a enchaîné pas moins de 8 jeux de 3-3 à 6-3, 5-0. Herbert s'est notamment fait marcher dessus sur ses secondes balles : 22 % de points gagnés derrière et même seulement 1 point marqué sur 8 dans le second set (13 %).

Visiblement agacé, Herbert a globalement perdu les duels dans les deux diagonales quand l'échange s'engageait. Quelques coups d'éclat au filet n'ont pu effacer l'impression qu'il y avait une classe d'écart ce jeudi entre les deux joueurs. Déjà révélé en indoor à Anvers l'an dernier - il y avait atteint les demi-finales en s'offrant notamment Gaël Monfils -, Sinner confirme ainsi que son tennis puissant et agressif devrait faire des ravages en salle.

ATP Cup
L'ATP Cup annulée, les conditions de la quarantaine se précisent en Australie
IL Y A 36 MINUTES
Tennis
WTA 1000, 500... Les catégories de tournois féminins renommées en s'inspirant du circuit ATP ?
IL Y A UNE HEURE