. ATP DOHA
Andy Roddick (EU/N.4) bat Gaël Monfils (FRA/N.5) 7-6 (7-1), 3-6, 6-3
Prochain adversaire: Murray
Gaël Monfils a été éliminé en demi-finale du tournoi de Doha par l'Américain Andy Roddick, vainqueur du Français en trois sets 7-6 (7/1), 3-6, 6-3. Au lendemain de son exploit face au N.1 mondial Rafael Nadal, le Français n'a pas réussi à enchaîner par manque d'opportunisme. Il a notamment gâché une chance en or de remporter le premier set en se faisant breaker à 5-4. Le 13e mondial n'a pas non plus réussi à capitaliser sur son énorme abattage en fond de court, alternant quelques belles accélérations par trop de fautes directes.
ATP Brisbane
Gasquet plus régulier que Tsonga
09/01/2009 À 11:15
Roddick a, lui, su garder la tête froide et serrer le jeu aux moments importants pour atteindre sa première finale depuis celle remportée au tournoi de Pékin fin septembre. Le numéro 8 mondial y affrontera le vainqueur de la seconde demi-finale entre Roger Federer et Andy Murray, respectivement N.2 et N.4 mondiaux. Malgré la défaite, Monfils quitte Doha sur un bilan positif après trois belles victoires dont celle en deux sets jeudi face à Nadal, la première du Parisien de 22 ans sur un N.1 mondial.
Andy Murray (GBR/N.3) bat Roger Federer (SUI/N.2) 6-7 (6-8), 6-2, 6-2
Prochain adversaire: Roddick
Andy Murray, quatrième mondial, a battu Roger Federer, deuxième au classement ATP, également en trois manches, 6-7 (6/8), 6-2, 6-2. C'est la quatrième victoire en cinq matches de l'Ecossais, tenant du titre, face au Suisse. Murray, 21 ans, a encore montré sa capacité à dérégler le jeu fluide de Federer, qui, après avoir remporté le premier set au tie-break, n'a rien pu faire face à la puissance et la précision de l'Ecossais.
Très bon en retour de service, Murray s'est montré intraitable sur sa mise en jeu, jamais breakée par Federer durant ce match. Cette solidité a eu pour effet de décourager le Suisse. "Roger a eu des opportunités dans le deuxième set et quand je l'ai breaké au jeu suivant, j'ai vu que cela l'avait frustré" , a déclaré Murray après le match."S'il continue à jouer comme cela, Andy aura des chances de devenir N.1 mondial", a de son côté indiqué Federer.
Andy Murray, qui pourrait devenir le premier britannique à remporter un Grand Chelem depuis 73 ans, a toutefois laissé planer le doute sur sa participation à la finale de samedi en raison de douleurs au dos. "J'ai mal au dos. Si quand je me réveille je suis à l'agonie, je ne jouerai pas, mais si c'est comme aujourd'hui, je jouerai", a expliqué l'Ecossais.
ATP Doha
Monfils tient son exploit
08/01/2009 À 16:00
Les Français(es)
Monfils dans toutes ses largesses (2)
12/12/2008 À 08:30