Réjouissez-vous : Novak Djokovic et Roger Federer vont croiser le fer, samedi en finale du tournoi de Dubaï. Pour la première fois de la saison, trois mois après leur rendez-vous manqué à Londres (ndlr : Federer avait renoncé à disputer la finale en raison d'un dos récalcitrant), les deux hommes se retrouveront opposés aux Emirats Arabes Unis. Le Suisse a facilement disposé du jeune et encore tendre Borna Coric (6-2, 6-1). Le Serbe a logiquement eu plus de boulot face à Tomas Berdych, qu'il a vaincu en trois manches (6-0, 5-7, 6-4).

tweet

ATP Dubaï
Sans pitié pour Coric, Federer s'offre une neuvième finale à Dubaï
27/02/2015 À 14:27

Le numéro 1 mondial et son dauphin disputeront le 37e duel d'une exceptionnelle série menée 19-17 par Roger Federer. Cette finale sera également l'occasion pour le Suisse, tenant du titre, d'aller chercher une septième couronne à Dubaï. Face à Borna Coric, Federer n'est pas resté une heure sur le court. Le Croate, intégré dans le tableau final à Dubaï en dernière minute en qualité de "lucky loser", après le forfait de l'Allemand Philipp Kohlschreiber, avait fait sensation jusque-là en remportant ses deux premiers tours en trois sets et en dominant l'Écossais Andy Murray. "Je ne connaissais pas très bien son jeu et j'ai peut-être été un peu hésitant au début. Mais après cinq jeux, je savais à peu près à quoi m'attendre", a confié Federer. "Je vois pourquoi il a causé tant de problèmes à de très bons joueurs et il peut s'améliorer. Mais ne faites pas de lui le prochain Novak (Djokovic). Ne lui faites pas ça."

23 minutes et un 6-0

Novak Djokovic a lui commencé par dérouler : 23 minutes pour un 6-0. Berdych ne s'est pas désuni pour autant et a retrouvé les ressources nécessaires pour se remettre dans le droit chemin et glaner la deuxième manche (7-5). Le dernier set a basculé lors du cinquième jeu lorsque Djokovic a breaké le Tchèque (3-2). Ce dernier n'est jamais revenu et Djokovic a pu composter le billet de ses retrouvailles avec Roger Federer.

ATP Tour
Le Big Four est de retour, mais Djokovic est tout seul
02/02/2015 À 10:40
Open d'Australie
Acteur ? Truqueur ? Menteur ? Et si on reconnaissait aussi les mérites de Djokovic ?
22/02/2021 À 15:46