Il s’en est fallu de peu pour voir l’hécatombe des têtes de série continuer à Dubai ! Andy Murray a dû sauver sept balles de match pour s’en sortir en trois sets (6-7, 7-6, 6-1) face à Philipp Kohlschreiber. Un quart de finale serré, avec un tie-break du 2e set complètement dingue, remporté 20 points à 18 par le Britannique, après 31 minutes de jeu. Un record dans l'ère Open. Murray s’est battu avec les armes du jour pour écarter l’Allemand et se qualifier pour les demi-finales du tournoi. Il y retrouvera Lucas Pouille ou Evgeny Donskoy, tombeur de Roger Federer au tour précédent.
Entreprenant et dans le rythme, Kohlschreiber a très bien débuté le match, en mettant la pression sur chaque point à un Murray moins à l’aise dans son jeu de jambes. Le Britannique a dû s’employer sur chacune de ses mises en jeu pour faire la course en tête jusqu’au tie-break. Un jeu décisif qu’il a mal négocié, avec notamment deux fautes évitables côté revers. Il n’en fallait pas plus à Kohlschreiber pour s’octroyer le premier set.
ATP Madrid
"Il est n°1 mondial, j'ai une hanche en métal" : Djokovic - Murray, affiche nostalgique
04/05/2022 À 19:07

Un tie-break de folie

Pris à la gorge par un Kohlschreiber très agressif, Murray a montré une belle réaction d’entrée de deuxième manche avec un break pour mener 2-1. Mais au moment de servir pour égaliser à un set partout, le bras du Britannique s’est tendu pour laisser son adversaire revenir.
Le match est devenu fou dans le tie-break du deuxième set ! Le numéro 1 mondial s’est d’abord détaché 6-4 mais Kohlschreiber a été tenace et est encore une fois revenu au score avant de se procurer sept balles de match ! Toutes écartées par l'Ecossais, réaliste et qui a fini par concrétiser sur sa huitième balle de set à 20-18. Totalement fou ! Les deux joueurs en ont même oublié de tourner à 15-15 tellement il est inhabituel de se retrouver dans ce cas-là en tie-break.
Revigoré par son égalisation, Andy Murray est passé en mode express dans la dernière manche pour mettre définitivement la tête sous l’eau à Philipp Kohlschreiber. Deux breaks et un service efficace pour se détacher et remporter le match (6-7, 7-6, 6-1) en 2h54. Un succès important pour le numéro un mondial qui a encore toutes ses chances de remporter le tournoi de Dubai pour la première fois de sa carrière. Il attend Pouille ou Donskoy en demi-finale.
Tennis
Magie de Melbourne, Coupe Davis et regrets à Roland : la carrière de Tsonga en 10 dates
06/04/2022 À 23:49
ATP Miami
Medvedev n'a fait qu'une bouchée de Murray
26/03/2022 À 17:47