AFP

ATP Dubaï : Qualifié pour les demies, Andy Murray a frôlé l'élimination contre Philipp Kohlschreiber

Murray a vu de très près la sortie
Par Eurosport

Le 02/03/2017 à 20:08Mis à jour Le 02/03/2017 à 20:34

Après Roger Federer, Stanilsas Wawrinka et Gaël Monfils, le tournoi ATP 500 de Dubai a bien failli perdre une nouvelle tête d'affiche. Andy Murray a dû sauver sept balles de match et batailler durant trois sets pour sortir Philipp Kohlschreiber (6-7, 7-6, 6-1). Le numéro un mondial affrontera le vainqueur du dernier quart de finale, entre Lucas Pouille et le Russe Evgeny Donskoy.

Il s’en est fallu de peu pour voir l’hécatombe des têtes de série continuer à Dubai ! Andy Murray a dû sauver sept balles de match pour s’en sortir en trois sets (6-7, 7-6, 6-1) face à Philipp Kohlschreiber. Un quart de finale serré, avec un tie-break du 2e set complètement dingue, remporté 20 points à 18 par le Britannique, après 31 minutes de jeu. Un record dans l'ère Open. Murray s’est battu avec les armes du jour pour écarter l’Allemand et se qualifier pour les demi-finales du tournoi. Il y retrouvera Lucas Pouille ou Evgeny Donskoy, tombeur de Roger Federer au tour précédent.

Entreprenant et dans le rythme, Kohlschreiber a très bien débuté le match, en mettant la pression sur chaque point à un Murray moins à l’aise dans son jeu de jambes. Le Britannique a dû s’employer sur chacune de ses mises en jeu pour faire la course en tête jusqu’au tie-break. Un jeu décisif qu’il a mal négocié, avec notamment deux fautes évitables côté revers. Il n’en fallait pas plus à Kohlschreiber pour s’octroyer le premier set.

Un tie-break de folie

Pris à la gorge par un Kohlschreiber très agressif, Murray a montré une belle réaction d’entrée de deuxième manche avec un break pour mener 2-1. Mais au moment de servir pour égaliser à un set partout, le bras du Britannique s’est tendu pour laisser son adversaire revenir.

Le match est devenu fou dans le tie-break du deuxième set ! Le numéro 1 mondial s’est d’abord détaché 6-4 mais Kohlschreiber a été tenace et est encore une fois revenu au score avant de se procurer sept balles de match ! Toutes écartées par l'Ecossais, réaliste et qui a fini par concrétiser sur sa huitième balle de set à 20-18. Totalement fou ! Les deux joueurs en ont même oublié de tourner à 15-15 tellement il est inhabituel de se retrouver dans ce cas-là en tie-break.

Revigoré par son égalisation, Andy Murray est passé en mode express dans la dernière manche pour mettre définitivement la tête sous l’eau à Philipp Kohlschreiber. Deux breaks et un service efficace pour se détacher et remporter le match (6-7, 7-6, 6-1) en 2h54. Un succès important pour le numéro un mondial qui a encore toutes ses chances de remporter le tournoi de Dubai pour la première fois de sa carrière. Il attend Pouille ou Donskoy en demi-finale.

0
0