Tremblement de terre à Dubaï ! Et sans doute l'une des défaites les plus incroyables de Roger Federer (6-3, 6-7, 6-7). Sept fois vainqueur du tournoi, le Suisse a été sorti de l'édition 2017 par Evgeny Donskoy, 116e joueur mondial et issu des qualifications. Le vainqueur de l'Open d'Australie a pourtant servi pour le gain de la rencontre, eu trois balles de match et même mené 5-1 dans le tie-break de l'ultime manche. Mais le Russe a tenu et profité des multiples erreurs du 10e mondial pour signer l'exploit de sa carrière. Il retrouvera en quart de finale le Français Lucas Pouille qui aura là une très belle carte à jouer pour rallier les demies.
Comment Federer a pu perdre ce match qu'il maîtrisait ? C'est sans doute la question que le Suisse ressassera dans les prochaines heures. Cette rencontre a d'abord ressemblé à une balade et elle aurait dû le rester. Le premier set a été à sens unique même si le Suisse a perdu un des deux breaks d'avance qu'il avait au moment de conclure la manche. Une première révolte du Russe qui les a multipliées par la suite et a répondu coup pour coup à son prestigieux adversaire. Sans complexe et en parvenant toujours à rester à flot malgré le scénario de la rencontre.
Laver Cup
Djokovic, l'hommage poignant à Federer : "L'un des plus beaux moments de ma vie"
24/09/2022 À 21:37

Donskoy a rendez-vous avec Lucas Pouille

Il a d'abord écarté trois balles de match dans le tie-break de la deuxième manche avant de profiter des fautes directes de Federer pour égaliser à un set partout. Mais l'homme aux 18 Grands Chelems a semblé conserver sa marge et a pris le contrôle de la troisième manche au point de servir pour le match. Sauf que son jeu s'est grippé et la fin de la rencontre a plongé dans l'improbable. Le Russe a d'abord débreaké puis pris une deuxième fois le service de son adversaire pour servir à son tour pour le gain de la partie. Dos au mur, Federer a profité d'un très vilain jeu de service de Donskoy, conclu sur une double faute, pour l'amener au tie-break.
A 5-1 en sa faveur dans le jeu décisif, les dés semblaient jetés. Mais il était dit que Federer ne parviendrait pas à conclure cette rencontre largement à sa portée. Le scénario a continué à être renversant et c'est le Suisse qui a craqué lors des ultimes points. Une défaite d'autant plus incroyable que Donskoy n'avait pas gagné le moindre match sur le circuit principal cette saison avant le début de ce tournoi. Federer, lui, restait sur huit victoires consécutives. Mais c'est bien le premier qui sera en quart et devra croiser le fer dès jeudi avec Lucas Pouille.
Laver Cup
Courier et les adieux de Federer : "Ça prendra du temps d'encaisser ce qu'on a vécu"
24/09/2022 À 16:09
Les grands récits
Federer, la marche triomphale du "loser"
20/09/2022 À 22:13