Tennis
ATP Dubaï

Une quinzième victoire en 2020 et Djokovic atteint tranquillement les quarts

Partager avec
Copier
Partager cet article

Novak Djokovic (Dubaï 2020)

Crédit: Getty Images

ParEurosport
26/02/2020 à 16:13 | Mis à jour 26/02/2020 à 16:32

ATP DUBAÏ - La semaine de reprise se passe bien pour Novak Djokovic. Vainqueur facile de Jaziri au premier tour, le Serbe a enchaîné par un succès tranquille sur Philipp Kohschreiber en deux manches (6-3, 6-1). En quarts de finale, il aura un adversaire un peu plus costaud à affronter en la personne de Karen Khachanov (N.7).

La promenade de santé se poursuit pour Novak Djokovic à Dubaï. Le numéro 1 mondial, qui n’avait laissé que trois jeux au Tunisien Malek Jaziri lors de son entrée en lice lundi, en a octroyé un de plus à Philipp Kohlschreiber, balayé 6-3, 6-1 en 59 petites minutes, mercredi. A sa main, le Serbe n’a rencontré aucune difficulté pour valider sa 15e victoire en 15 matches en 2020. En quart de finale, il tentera de poursuivre sur le même rythme contre Karen Khachanov, vainqueur de Dennis Novak (6-3, 6-4) plus tôt dans la journée.

Wimbledon

"Plus belle finale de l'histoire", "Roger était le meilleur" : Djokovic-Federer, un an après

14/07/2020 À 09:36

Sur la lancée de son 17e titre en Grand Chelem à Melbourne, il surfe sur une belle vague de confiance. Toujours invincible cette saison, Novak Djokovic a donné une formidable impression mercredi face à un Philipp Kohlschreiber totalement impuissant. L’Allemand, qui avait créé la surprise face au Serbe l’an dernier à Indian Wells, n’a pas existé cette fois, submergé par les assauts d’un numéro 1 mondial en pleine possession de ses moyens, bien qu’un brin agacé.

Mais la frustration occasionnelle de Djokovic n’est que la conséquence de son perfectionnisme : la moindre erreur commise à l’échange lui est insupportable quand il est dans cet état de forme. Après quelques jeux d’ajustement, il a semblé accélérer et faire la différence au moment où il l’a voulu pour faire le break décisif à 3-2 dans le premier set. Une fois devant, il a déroulé avec la précision qu’on lui connaît, donnant le sentiment d’avoir une immense marge sur son adversaire, comme s’il était à l’entraînement. Le pauvre Kohlschreiber n’a pu que constater les dégâts au moment d’aller serrer la main de son adversaire qui a ensuite rendu un hommage appuyé à Maria Sharapova, tout juste retraitée.

Roland-Garros

2015 : Le chef-d'oeuvre de Wawrinka en finale contre Djokovic

01/06/2020 À 22:55
Tennis

2011 : Le jour où Murray "aurai(t) dû" stopper la marche royale de Djokovic

14/05/2020 À 16:42
Dans le même sujet
TennisATP DubaïPhilipp KohlschreiberNovak Djokovic
Partager avec
Copier
Partager cet article