Le calvaire continue. Malheureusement pour lui, les semaines se suivent et se ressemblent pour Benoît Paire. Alors qu'il avait l'occasion de prendre sa revanche de Barcelone sur le Sud-Coréen Soonwoo Kwon, 71e joueur mondial, l'Avignonnais a encore cédé en deux sets (6-4, 7-5) et 1h42 de jeu dès le 1er tour du tournoi ATP 250 d'Estoril. La cercle vicieux n'en finit plus pour lui puisqu'il s'agit déjà de sa 10e défaite consécutive sur le circuit ATP, et la 9e d'entrée. Depuis l'Open d'Australie voici trois mois, il n'a gagné qu'un petit match… en Challenger à Phoenix, dans l'Arizona.
Il a fait avec ses armes du moment, mais elles ne font plus assez mal à ses adversaires. Benoît Paire s'est battu sur le court lundi sur la terre battue portugaise, du premier au dernier point. Mais ses doutes et sa fébrilité ont pris le dessus comme lors de ses tournois précédents. Plutôt intéressant par séquences, il s'est néanmoins systématiquement liquéfié quand les points comptaient double, en témoigne son bilan famélique du jour sur les balles de break : une convertie sur... 13.
ATP Rosmalen
Trois jeux lâchés et un match conclu en 55 minutes : Gaston, départ canon sur gazon
06/06/2022 À 11:36

Sans confiance, Paire s'est sabordé dans les fins de sets

Si une séquence devait résumer les problèmes actuels du Français, ce serait assurément celle des trois derniers jeux. Car avant de les perdre, Paire a mené 5-4 et 0/40 sur le service adverse dans cette fin de deuxième set. Il avait tout pour se relancer totalement dans ce match, d'autant que Kwon connaissait une panne de première balle. Mais le Sud-Coréen a eu la lucidité d'orienter le jeu dans la diagonale coup droit et Paire a littéralement sabordé ses balles de set les unes après les autres. Atteint mentalement, il n'a plus vraiment réussi à mettre une balle dans le court sur le jeu suivant, offrant le break fatidique sur une... double faute.

Cette délicieuse amortie de coup droit de Paire n'a pas suffi

Et pourtant, durant cette manche, l'Avignonnais avait donné quelques signes encourageants. A plusieurs reprises, il s'est engagé avec réussite dans les secondes balles adverses, envoyant des retours gagnants percutants et jouant quelques amorties inspirées. Au service, sa première balle lui a été d'une grande utilité pour s'offrir des points gratuits et sauver des balles de break à l'occasion.
Mais à chaque fois qu'il a semblé prendre le meilleur sur son adversaire, il l'a remis sur les rails dans la foulée, comme quand il a offert son service sur un plateau à 4-4 dans le premier set, ou rendu son break d'entrée de deuxième. Frustré, il s'en est même pris à un spectateur, coupable d'applaudir ses erreurs. Décidément, quand rien ne va...

Applaudissements ironiques : Paire s'est embrouillé avec un spectateur

ATP Genève
Paire est tombé sur un os
18/05/2022 À 17:11
ATP Estoril
Cette délicieuse amortie de coup droit de Paire n'a pas suffi
25/04/2022 À 14:10