Cela avait beau être un match sans réel enjeu, Daniil Medvedev et Jannik Sinner ont offert un spectacle magnifique pour clore ce groupe rouge du Masters de Turin. Au bout du suspense, le Moscovite s'est imposé en trois sets (6-0, 6-7, 7-6) avec un jeu décisif remporté 10-8 dans la dernière manche. Arrivé en cours de tournoi pour remplacer son compatriote Matteo Berrettini, l'Italien a longtemps cru qu'il allait vaincre un membre du top 5 mondial pour la première fois de sa jeune carrière.
Mais même avec le public de son côté, le Transalpin n'a pas trouvé la force mentale nécessaire pour empocher la victoire dans les derniers échanges de la partie. En demi-finale du Masters, Medvedev affrontera le vainqueur du duel entre Casper Ruud et Andrey Rublev.
Open d'Australie
A la bagarre, Medvedev se sort du piège Cressy
IL Y A UN JOUR
Même avec des balles de match contre lui, Medvedev a résisté face à la pression. Finaliste du Masters de Paris, le numéro 2 mondial a semblé plus que jamais prêt à jouer avec ses limites. A vrai dire, le Russe aurait sans douté aimé un combat moins intense contre un chouchou local porté par le public piémontais. Pourtant, la fête a d'abord tourné au cauchemar pour Sinner dans une première manche dominée de la tête et des épaules par Medvedev. Avec un carton plein au niveau des statistiques (2/2 au filet, 12 points sur 15 remportés sur sa mise en jeu et 25 points glanés sur 35 possibles), le tenant du titre s'est emparé de la première manche en 25 minutes sans laisser un jeu au Transalpin (6-0).

Déjà éliminé, Sinner avait envie de briller

Avec une balle de break d'entrée de deuxième manche, le vainqueur de l'US Open 2021 aurait pu continuer son cavalier seul. Mais voilà, Sinner avait envie de briller face à son public comme il l'avait fait contre Hubert Hurkacz. Et face à la montagne russe, le natif de San Candido a démontré tout son talent pour rester solide sur sa mise en jeu et même breaker Medvedev à 2-1 en sa faveur, enflammant par la même occasion le court central venu encourager son protégé pour un exploit potentiel.
Alors ? Alors Sinner n'a pas faibli, malgré le retour de son adversaire à hauteur (3-3). Souverain sur sa mise en jeu et très efficace au filet (neuf points gagnés sur onze tentatives), Sinner a bouclé le set en une heure, profitant de sa première balle de set pour remporter la deuxième manche (7-6 (5)). Vexé et sans doute animé de l'orgueil du champion, Medvedev n'a pas voulu laisser filer ce match malgré une première place du groupe déjà assurée. Mais face à lui, Sinner avait les crocs. Au forceps, l'Italien a breaké son adversaire à 2-2 pour mener 4-2.
Tweet
Fin du débat ? Non, le Moscovite n'a toujours pas lâché et a empoché les trois jeux suivants, obligeant Sinner a filer dans un ultime jeu décisif. Un temps pris en grippe par le public, Medvedev a offert un point à Sinner pour engendrer les applaudissements de la salle. Mais au moment de se faire des politesses, le Russe n'avait pas envie de courber l'échine. Après deux balles de match sauvées à 6-5 et 8-7 dans le jeu décisif, il l'a finalement emporté 10-8 après 2h29 de combat. Insubmersible.

Daniil Medvedev

Crédit: Getty Images

Open d'Australie
Medvedev file en seconde semaine au petit trot
22/01/2022 À 07:25
Open d'Australie
Medvedev, la force tranquille
20/01/2022 À 11:16