Getty Images

Coric et Goffin sans histoire

Coric et Goffin sans histoire
Par Eurosport

Le 18/06/2019 à 18:24

ATP HALLE - Tenant du titre, Borna Coric a parfaitement débuté son tournoi en disposant de Jaume Munar en deux sets (7-6, 6-3). Premier match tranquille aussi pour David Goffin face à Guido Pella, balayé en deux sets (6-1, 6-1).

Borna Coric a entamé avec succès la défense de son titre. Le Croate, 14e joueur mondial, a dominé l’Espagnol Jaume Munar en deux sets (7-6, 6-3) et 1h25 de jeu lors de son entrée en lice sur le gazon de Halle mardi. Demi-finaliste malheureux face à Adrian Mannarino à S-Hertogenbosch dimanche dernier, il a donc bien rebondi deux jours plus tard. Au 2e tour, il affrontera le Portugais Joao Sousa, tombeur du Polonais Hubert Hurkacz.

De retour sur le court de son exploit – il avait battu Roger Federer en finale la saison dernière – Borna Coric ne s’est pas amusé mais a assuré l’essentiel. Le tenant du trophée à Halle a d’abord éprouvé beaucoup de difficulté face à Jaume Munar, pourtant spécialiste de la terre battue. Frustré, agacé par son niveau de jeu, le Croate a sauvé deux balles de break cruciales à 4-3 contre lui, avant de se montrer plus constant dans le jeu décisif.

Goffin et Struff n’ont pas douté

Mené d’un set, Munar a accusé le coup mentalement et a commis de plus en plus de fautes (26 en tout). Coric en a profité pour réaliser le seul break du match en début de deuxième acte sur sa seule occasion. Solide au service (77 % de premières balles, 80 % de réussite derrière), il a ensuite mené sa barque à bon port, sans faiblir.

Plus tôt dans la journée, David Goffin s’est aussi qualifié, et beaucoup plus aisément. Le Belge s’est montré expéditif face à un autre spécialiste de l’ocre, l’Argentin Guido Pella, balayé en deux sets (6-1, 6-1) en 50 minuscules minutes. Il a envoyé pas moins de 9 aces et n’a eu aucune balle de break à sauver durant ce match à sens unique. Il retrouvera le Moldave Radu Albot, vainqueur de l’Australien Matthew Ebden (5-7, 6-1, 6-4), au 2e tour.

Devant son public, Jan-Lennard Struff a confirmé qu’il était un des hommes forts du moment. L’Allemand, demi-finaliste à Stuttgart la semaine dernière, a imposé sa loi au Serbe Laslo Djere en deux sets maîtrisés (6-4, 6-4). Il a notamment remporté 91 % des points derrière sa première balle et a écarté les trois balles de break auxquelles il a été confronté. Un choc l’attend au tour suivant face à Karen Khachanov, tombeur la veille de Miomir Kecmanovic (7-6, 6-4).

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0