Getty Images

Federer veut croquer une belle cerise avant d'attaquer le gâteau

Federer veut croquer une belle cerise avant d'attaquer le gâteau

Le 22/06/2019 à 23:18Mis à jour Le 23/06/2019 à 10:55

ATP HALLE - Vainqueur de Pierre-Hugues Herbert (6-3, 6-3) en demi-finale samedi, Roger Federer visera dimanche un dixième titre en Allemagne. Un sacre qui le mettrait dans les meilleures dispositions avant Wimbledon, tout en ajoutant quelques chiffres impressionnants à son palmarès.

Roger Federer voulait du travail avant Wimbledon. Alors, après une entame contrôlée face à John Millman (7-6, 6-3), sa Majesté a été servie contre Jo-Wilfried Tsonga (7-6, 4-6, 7-5) et Roberto Bautista Agut (6-3, 4-6, 6-4), qui lui ont tous deux donné du fil à retordre. Mais évidemment, le Suisse a fini par avoir le dernier mot. Et samedi, face à Pierre-Hugues Herbert, le troisième joueur mondial avait décidé d'élever son niveau, certes aidé par un "P2H" très crispé en début de match.

Face au Français, le natif de Bâle a continué de prendre ses marques et d'accumuler de la confiance. Il a même fait mieux, en affichant sur la durée d'un match le visage montré dans le premier set face à Bautista. Celui d'un Roger tout en maîtrise, qui semble intouchable sur gazon. Sur son service, il n'a laissé aucune chance à celui qui était son 373e adversaire en carrière. C'est bien simple, Herbert n'a remporté que cinq points sur l'engagement de son vis-à-vis, dont un seul dans le deuxième set.

"Une performance très solide"

Federer a varié ses services, utilisé ses chops à merveille et bien retourné, en remportant près d'un point sur trois sur première balle adverse. La définition d'une répétition idéale, à un peu plus d'une semaine du début de Wimbledon. "C'est super. Je pense que c'était une performance très solide de ma part, s'est-il félicité en conférence de presse. Je n'ai pas lutté sur mon service et quand j'ai eu des opportunités en retour, je les ai saisies", a-t-il ajouté après avoir converti trois de ses huit balles de break.

Roger Federer, ATP Halle

Roger Federer, ATP HalleGetty Images

Dimanche, face à un David Goffin très sérieux contre le redoutable Matteo Berrettini, il aura donc l'occasion de mettre un point d'honneur à cette belle semaine, un peu plus de 15 jours après sa demi-finale du côté de Porte d'Auteuil. Mais avant même de se projeter sur le Grand Chelem londonien, l'homme aux 101 titres aura tout bonnement l'occasion de savourer… un 102e couronnement, si tout se passe bien. L'éventuel troisième en 2019, histoire de se rapprocher encore un peu plus de Jimmy Connors.

Federer dans la caste des décuples champions ?

Et plus globalement de marquer définitivement de son empreinte - si c'était encore à faire - le tournoi allemand. A Halle, Federer s'apprête à disputer sa 13e finale, pour tenter d'y remporter un dixième titre dans un même tournoi pour la première fois de sa carrière (il en compte neuf à Bâle). Seul Rafael Nadal a dépassé cette marque dans l'ère Open, à Monte Carlo (11), Barcelone (11) et Roland-Garros (12). Le fruit, évidemment, d'une régularité exemplaire : sur les huit dernières saisons, "RF" a toujours atteint au moins le dernier carré sur les bords de la Saale.

Dimanche, il devra donc effacer le mauvais souvenir de la défaite en finale face à Borna Coric l'année dernière. Face à un adversaire qui l'a impressionné, cette semaine et bien au-delà : "Il a joué un super match contre Berrettini, mais aussi contre Zverev, a-t-il déclaré à propos de Goffin. Je pense que je vais disputer une finale très difficile". On est tentés de dire que ça ne dépendra que de lui.

Vidéo - Goffin s'est arraché pour ce passing qui a cloué Berrettini sur place

00:34
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0