Il ne lui manquait plus que l'herbe à apprivoiser. Cette semaine, Andrey Rublev a prouvé à ceux qui en doutaient que son style énergique s'adaptait bien à toutes les surfaces. Le Russe, dernière tête de série en lice à Halle, a pris le meilleur samedi sur Nikoloz Basilashvili, 30e à l'ATP, en trois manches (6-2, 3-6, 6-3) et 1h50 de jeu, en demi-finale à Halle. Dominateur, il s'est toutefois fait une petite frayeur en sortant tout seul de son match dans le deuxième set. Pour sa première finale sur gazon (la 3e de sa saison), le 7e joueur mondial tentera de décrocher son 9e trophée sur le circuit dimanche, soit face à Félix Auger-Aliassime, soit contre Ugo Humbert.
Comme l'affiche pouvait le laisser supposer, Andrey Rublev et Nikoloz Basilashvili n'ont pas amusé la galerie samedi sur le gazon allemand. Adeptes de la castagne du fond, les deux joueurs ont envoyé bon nombre de missiles au cours d'une demi-finale pourtant assez difficile à suivre. Car le Géorgien, apparemment touché physiquement, a quasiment laissé filer la première manche.
Wimbledon
Piégé par Fucsovics, Rublev ne défiera pas Djokovic
05/07/2021 À 15:01

Rublev a bien su se reprendre

Et comme souvent face à un adversaire diminué, le joueur aux commandes du match a un peu perdu le fil. S'attendant vraisemblablement à ce que Basilashvili multiplie les fautes dans le deuxième acte, Rublev a oublié de prendre les choses en main, tandis que le Géorgien s'est mis à frapper plus fort dans la balle et de manière régulière. Résultat : le Russe s'est fait surprendre sur la seule occasion de break contre lui dans ce set (6-1, 2-4) et a perdu la manche dans la foulée.
Furieux contre lui-même, Rublev a su malgré tout retrouver sa concentration et son intensité dans le set décisif. La qualité de ses frappes, sa pression constante à la relance et quelques approximations de Basilashvili lui ont permis de faire la différence dans le 6e jeu (6-1, 3-6, 4-2). Et si le Géorgien a fait un beau baroud d'honneur en sauvant trois balles de match sur son service, il n'a rien pu faire face aux derniers assauts du Russe. Si de son propre aveu, il manque encore des choses au jeu de Rublev pour s'épanouir totalement sur gazon (slice et volée notamment), il ne lui reste qu'un match à gagner pour en faire une surface conquise dans son palmarès.
Wimbledon
Quatre ans après, Murray fait de nouveau chavirer Wimbledon
28/06/2021 À 20:51
ATP Halle
Humbert, le sacre après une semaine de rêve
20/06/2021 À 13:40