AFP

ATP 500 Hambourg: David Ferrer écarte la sensation allemande, Alexandr Zverev, en demi-finale

Alexandr Zverev, souvenez-vous de ce nom
Par AFP

Le 19/07/2014 à 23:32Mis à jour Le 19/07/2014 à 23:52

David Ferrer s'est qualifié pour la finale du tournoi ATP 500 de Hambourg en écartant Alexandr Zverev, un jeune Allemand de 17 ans qui a fait parler de lui dans sa ville natale. Si l'Espagnol l'a dominé facilement (6-0, 6-1), ce jeune espoir du tennis germanique a marqué le tournoi en battant son premier Top 20 mondial, Mikhail Youzhny.

Il n'est que 285e mondial et il n'avait encore jamais gagné un match sur le circuit pro. Mais à 17 ans, le jeune Alexandr Zverev a réussi son entrée chez les grands en atteignant les demi-finales du tournoi ATP 500 de Hambourg après avoir reçu une invitation. Des victoires sur Robin Haase, Santiago Giraldo ou encore Tobias Kamke sont venus garnir son mini-palmarès de la semaine dans sa ville natale, mais la plus retentissante reste celle acquise face à Mikhail Youzhny, 19e mondial, au 2e tour (7-5, 7-5). A 17 ans, il est dans les mêmes temps de passage que les Federer et Djokovic.

Sa série de succès l'a emmené vers David Ferrer aux portes de la finale. Mais l'expérimenté espagnol, septième mondial, a stoppé net son parcours en le corrigeant en 56 minutes (6-0, 6-1). Du haut de ses 32 ans, Ferrer affrontera Leonardo Mayer dimanche lors de sa 44e finale, en espérant décrocher un 22e titre. Son futur adversaire Argentin (27 ans, 46e mondial) a éliminé de son côté l'Allemand Philip Kohschreiber, 26e mondial (7-5, 6-4). Il disputera sa deuxième finale cette saison, après celle de Vina del Mar. Il avait perdu en 2012 la seule confrontation contre Ferrer, sur le gazon néerlandais de s-Hertogenbosch.

Alexander Zverev est peut-être un nom qui vous dit quelque chose. Il est le frère cadet de Mischa Zverev, 45e mondial en 2009, et fils de l'ancien joueur de Coupe Davis d'URSS Alexander Zverev Sr. Cette saison, il s'est déjà distingué en remportant en janvier l'Open d'Australie juniors, puis le Challenger de Braunschweig en Allemagne avant de signer à Hambourg ses premières performances chez les pros qui lui permettront d'entrer dans le Top 200 au 161e rang mondial, soit 124 places de mieux. Reste à faire le plus dur : confirmer son décollage.

0
0