Getty Images

Thiem à une victoire du bonheur chez lui

Thiem à une victoire du bonheur chez lui

Le 02/08/2019 à 19:57Mis à jour Le 02/08/2019 à 20:28

ATP KITZBUHEL - Dominic Thiem monte en puissance devant son public. Malgré des conditions météorologiques difficiles et une interruption de près d'une demi-heure, l'Autrichien a livré une belle prestation vendredi pour se défaire d'un Lorenzo Sonego inspiré en deux sets (6-3, 7-6) en demi-finale. Pour glaner le titre, il affrontera Albert Ramos Vinolas, tombeur de Casper Ruud (7-5, 6-4).

Dominic Thiem y est presque. Le numéro 4 mondial s’est qualifié pour la finale vendredi à Kitzbuhel devant un public totalement acquis à sa cause. Bien plus percutant que la veille contre Pablo Andujar, l’Autrichien a dominé en deux sets accrochés (6-3, 7-6) un Lorenzo Sonego qui n’a rien lâché, tout au long d’une partie perturbée par la pluie. Pour s’imposer pour la première fois de sa carrière à domicile, il n’a donc plus qu’un obstacle à franchir : l’Espagnol Albert Ramos Vinolas, vainqueur de Casper Ruud (7-5, 6-4) plus tôt dans la journée.

Décidément, Dominic Thiem doit batailler dans les montagnes autrichiennes, mais le bonhomme aime ça. Et s’il ne s’amuse pas avec ses adversaires, il hausse le curseur jour après jour. Car face à Lorenzo Sonego, 56e joueur mondial qui s’était fait un nom plus tôt dans la saison en ralliant les quarts de finale à Monte-Carlo, il s’est montré plus que solide. Très autoritaire sur son engagement – un seul break concédé après une légère déconcentration en début de deuxième set – le numéro 4 à l’ATP a bien mis en place ses schémas préférentiels sur terre battue.

Sonego aura tout essayé

Son service kické a notamment fait des ravages sur première comme sur seconde balle (79 % de réussite derrière) et Thiem a pris le jeu à son compte en coup droit. Pourtant, Sonego lui a opposé une très belle résistance. Difficile à déborder en fond de court, l’Italien a notamment utilisé son revers long de ligne à deux mains avec réussite. Surtout, il a cherché constamment de nouvelles solutions pour perturber son adversaire.

Dans la seconde manche, Sonego a ainsi réussi à pousser Thiem au jeu décisif… qui a été momentanément reporté en raison d’une averse. Une petite demi-heure plus tard, les deux hommes étaient de retour et l’Italien a bien failli jouer un mauvais tour au public autrichien, prenant les devants et profitant de la position reculée de son adversaire au retour pour exécuter avec réussite des services-volées inspirés. Revenu de 5-3 à 5 points partout, Thiem a finalement repris son destin en main pour conclure à sa seconde balle de match.

En finale, il sera le grandissime favori contre Albert Ramos Vinolas, modeste 69e joueur mondial. Mais l’Espagnol, titré à Gstaad la semaine dernière, reste sur 9 victoires de rang et est en pleine confiance. Poussé par un public en fusion, Thiem ne devrait pas le sous-estimer, et comme il l’a encore prouvé vendredi, aller au combat ne lui fait pas peur.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0