Il est tombé dans les bras de son clan à la fin du match. Pour Matteo Berrettini, ce 20 juin 2021 restera historique. Outre le fait qu’il devient le premier Italien à remporter le tournoi du Queen’s, il a surtout décroché le premier ATP 500 de sa carrière, en dominant Cameron Norrie en finale au bout d’un combat de 1h58 (6-4, 6-7, 6-3).
Pour un premier essai, c'est un coup de maître, puisque le numéro 9 mondial n’avait jamais participé, avant cette année, au tournoi londonien. Tombeur d’Andy Murray ou encore de Daniel Evans un peu plus tôt cette semaine, il a encore construit sa victoire sur sa solidité au service : c’est simple, jamais Cameron Norrie, qu’il affrontait pour la première fois, n’a réussi à surprendre l’Italien sur sa mise en jeu.
US Open
Djokovic a haussé le ton et entretient son rêve
09/09/2021 À 04:33
Le Britannique, 41e mondial, a fait preuve de combativité après la perte du premier set. Il a poussé Berrettini au troisième, en remportant le tie-break de la seconde manche malgré les coups de canon du finaliste du Masters 1000 de Madrid, qui a totalisé pas moins de 19 aces dans cette finale. Sa stratégie de pilonner le revers de l'Italien avec son coup droit de gaucher a d'ailleurs fonctionné un temps. Mais Berrettini, très solide au filet, ne s’est pas affolé et a fini par breaker Norrie à un moment crucial, pour mener 5-3 dans la manche décisive. Avant de conclure sur un dernier service gagnant.
US Open
Djokovic - Berrettini, acte III entre le patron et le "marteau"
08/09/2021 À 06:02
US Open
Le programme de mercredi : la surprise Raducanu en entrée, Djokovic-Berrettini en dessert
07/09/2021 À 22:02