Il aura vécu une semaine sensationnelle dans le Rhône. Après avoir conquis les deux premières victoires de sa carrière sur le circuit ATP, Manuel Guinard, 158e mondial issu des qualifications, a donné bien du fil à retordre au jeune et talentueux Holger Rune jeudi en quart de finale de l'Open Parc de Lyon. Alors qu'il avait déjà dû finir son match du 2e tour face à l'Américain Michael Mmoh (4-6, 6-4, 7-5) en fin de matinée, le dernier Français du tableau a livré une farouche bataille avant de baisser pavillon en trois sets (3-6, 6-3, 6-4) et 2h18 face au Danois qui a pourtant terminé la partie perclus de crampes. Ce dernier défiera Sebastian Baez ou Cameron Norrie pour une place en finale.
Tennis
"Federer était peut-être 40 fois pire que moi" : Rune assume son côté volcanique
19/06/2022 À 09:31
Tout sourire, il a savouré jusqu'au bout. Soutenu comme jamais dans sa carrière par autant de spectateurs, Manuel Guinard a vécu un jeudi riche en émotions. De sa qualification en quart de finale après un match de quasiment trois heures et demie interrompu mercredi par la nuit à sa défaite sur le fil face à Holger Rune, il a tout donné et le public lyonnais le lui a bien rendu. A tel point qu'en milieu de troisième set contre le Danois, il a même eu droit à une Marseillaise en son honneur au changement de côté.

Une fin de match rocambolesque entre crampes et services à la cuillère

Et malgré ce grand résultat pour lui, Guinard aura peut-être quelques regrets. Car au moment où il s'est fait breaker à 3-3 dans le dernier acte, son adversaire a subitement souffert de crampes. Incapable de courir ou de pousser sur ses jambes au service, obligé de s'accroupir entre chaque point pour tenter d'assouplir ses muscles, Rune s'est vu contraint d'engager plusieurs fois à la cuillère, récoltant aussi des avertissements pour dépassements de temps. Mais perturbé par la situation, le Français de 26 ans a manqué de lucidité jouant tout au centre, au lieu de faire bouger le Danois qui a multiplié les coups définitifs ou amorties pour écourter les échanges.
Sur un ultime passing long de ligne après avoir attiré Guinard au filet, Rune a fini par s'imposer alors qu'il ne tenait quasiment plus debout. A l'issue de sa dernière tentative de course, il a d'ailleurs bien failli s'effondrer de tout son long sur l'ocre lyonnais. Entre applaudissements et sifflets d'une partie du public frustré par cette fin de match dramatique, la poignée de mains a été néanmoins franche entre les deux joueurs. Guinard repartira de Lyon la tête pleine de souvenirs et peut-être conscient qu'il a franchi un cap dans sa carrière.
Roland-Garros
Au bonheur de Ruud qui découvrira le dernier carré
01/06/2022 À 22:43
Roland-Garros
Un favori au tapis : Tsitsipas coule, Rune émerge un peu plus
30/05/2022 À 15:15