Il n’y aura finalement presque pas eu de match. Rafael Nadal n’a fait aucun cadeau à Carlos Alcaraz, son compatriote qui fêtait ses 18 ans, en 16e de finale. Face à la pépite espagnole, le numéro 2 mondial n’a jamais tremblé, très sobre, pour s’imposer en à peine 1h17, laissant seulement trois jeux à son adversaire (6-1, 6-2). Dans sa quête d’un sixième titre à Madrid, Nadal croisera en huitième Alexei Popyrin.
Un beau gâteau, des souvenirs inoubliables avec son idole et légende, un public qui l’a chouchouté, et quelques fulgurances raquette en main : voilà ce que pourra retenir Carlos Alcaraz du jour de son dix-huitième anniversaire. Devenu le plus jeune vainqueur d'un match du Masters 1000 dans la capitale espagnole il y a deux jours après sa victoire écrasante sur Adrian Mannarino (6-4, 6-0), le nouvel espoir du tennis de l’autre côté des Pyrénées a eu un mal fou à exister face au tout récent vainqueur du tournoi de Barcelone.
Roland-Garros
L'antisèche : Djokovic a gravi l'Everest, peut-il tomber de haut ?
11/06/2021 À 22:50

Un point de fou puis Alcaraz a été coupé dans son élan

Difficile d'en vouloir à ce jeune joueur, inexpérimenté à ce niveau, qui a pourtant pris un bon départ dans ce match, obtenant le premier une balle de break. Effacée par Nadal, celle-ci n’a plus semblé être qu’un mirage ensuite, car l’actuel 120e au classement ATP a été très vite ramené à la raison par son compatriote aux 20 titres du Grand Chelem. Breaké dans la foulée, il a fait chavirer le public du court Manolo Santana sur un échange fabuleux… sur lequel il s’est blessé aux abdominaux, entraînant une courte interruption pour recevoir des soins.

Une superbe défense mais le point perdu et une blessure : Alcaraz a fait connaissance avec Nadal

Multipliant les coups dans le filet ou trop longs, le protégé de Juan Carlos Ferrero a enchaîné les erreurs (28 fautes directes en tout) et laissé Nadal remporter très tranquillement la première manche. Peut-être débarrassé d’une partie de la pression qui l’accompagnait en début de match, Alcaraz a ensuite réussi quelques coups, prenant notamment le service de son adversaire à 3-1 en faveur de Nadal.
S’il n’a jamais pu rivaliser avec le Majorquin, qui a breaké à nouveau dans la foulée, il a tenu la dragée haute à la tête de série numéro 1 sur quelques points, où ses qualités d’attaquants ont déclenché les applaudissements d’un public qui, pour une fois, voulait voir Nadal perdre quelques points.
Ainsi a-t-il sauvé deux balles de match, avant de s’incliner sur la troisième. Alors que son héros a ainsi pu prendre ses marques sur la terre battue madrilène, avant un huitième qui s’annonce plus corsé, Alcaraz, heureux malgré le scénario n’a pas tout perdu ce mercredi.

Une défaite mais un gâteau : Alcaraz a quand même fêté ses 18 ans avec Nadal

Roland-Garros
Le titan Djokovic fait tomber le roi Nadal
11/06/2021 À 21:25
Roland-Garros
Djokovic - Nadal, épisode 9 à Paris : Une "simple" demie qui pourrait peser lourd dans l’Histoire
10/06/2021 À 22:15