A Marseille, le patron s’appelle Stefanos Tsitsipas. Patient et appliqué, le Grec a conservé son titre à l’Open 13 Provence en dominant en finale un Auger-Aliassime courageux mais un peu émoussé physiquement et mentalement (6-3, 6-4). Tsitsipas, 6e mondial, s’offre son 5e trophée en carrière, le premier en 2020, et met surtout fin à un début de saison légèrement décevant.

Tennis
Auger-Aliassime ambitieux pour 2021 : il cherche "un mentor avec l’expérience du très haut niveau"
24/11/2020 À 11:49

L’affiche était une des plus belles que Marseille pouvait proposer en finale. D’un côté, Stefanos Tsitsipas, 21 ans, tenant du titre en Provence, 6e mondial, et grandissime favori de la rencontre. De l’autre, Félix Auger-Aliassime, 19 ans seulement et déjà promis à un (très) brillant avenir. Une affiche de la jeunesse qui a donné lieu à un joli duel… mais sans grande surprise.

"FAA" a manqué de jus

Car s’il n’a que trois ans de plus, Tsitispas est déjà dans une autre dimension. Plus constant, mais surtout plus patient, le Grec n’a pas hésité à mettre souvent de côté son tennis résolument offensif pour faire jouer et profiter des fautes de son adversaire.

Ce dernier n’a quant à lui pas démérité pour sa 5e finale. Très puissant, Félix Auger-Aliassime a notamment décoché plusieurs belles gifles du fond de court lorsqu’il était en bonne position dans l’échange. Mais le 19e mondial a semblé piocher un peu physiquement en milieu de match.

Il faut dire que le Canadien a livré de belles bagarres cette semaine dans la cité phocéenne, avec notamment un duel de toute beauté contre Pierre-Hugues Herbert. Par ailleurs, il vient d’enchaîner trois tournois en trois semaines (Montpellier, Rotterdam, Marseille), ralliant la finale de deux d’entre eux. Des efforts qui ont pesé lourd. En manque de souffle, le Québécois a été moins efficace qu’à son habitude sur son service et a offert quelques cadeaux de trop.

Après un début de saison en-deçà des énormes attentes placées en lui (défaites au 3e tour à Melbourne et au 2e à Rotterdam), Stefanos Tsitsipas fait un plein de confiance bienvenu avec ce doublé à Marseille. Quant à son adversaire, il va devoir prendre son mal en patience, après cette 5e finale perdue. Mais nul doute qu’avec son potentiel et son talent, son heure devrait arriver très prochainement.

Felix Auger-Aliassime (ATP Rotterdam)

Crédit: Getty Images

ATP Finals
Et si l’heure de Rafa au Masters avait sonné ? "Cette année est un peu différente…"
20/11/2020 À 08:05
ATP Finals
Nadal n'a pas manqué son rendez-vous avec Medvedev
19/11/2020 À 22:42