Il a encore perdu certes, mais cette fois, il n'a pas dégoupillé. Et dans le contexte actuel, c'est déjà un progrès. C'est en somme le message qu'a délivré Benoît Paire samedi après sa 5e défaite consécutive, la 8e en 9 matches joués en 2021. Face à un Lorenzo Musetti tout nouveau membre du Top 100 et en pleine bourre, l'Avignonnais ne s'est jamais, il est vrai, totalement désintéressé de la partie, comme cela lui est arrivé récemment. Rien à voir notamment avec cette fin de match totalement balancée contre l'Argentin Francisco Cerundolo à Buenos Aires.
A tel point que Chris Evert, Andy Roddick, Brad Gilbert ou encore Toni Nadal l'ont critiqué avec virulence et ont appelé de leurs voeux, pour certains, l'hypothèse d'une sanction de l'ATP. Leur logique est simple : si Paire ne veut pas faire de son mieux sur un court, il serait opportun de l'empêcher de jouer. "Me suspendre ? Parce que j'ai pas le droit d'être ici ? Je fais mon maximum, parfois mon maximum n'est pas très élevé. Je ne vois pas pourquoi j'aurais une suspension... Allez, on se voit à Monte-Carlo, dans un beau tournoi. J'ai hâte d'en découdre", a répliqué l'intéressé dans les colonnes de L'Equipe.
ATP Atlanta, GA
Le retour se confirme : Paire enchaîne à Atlanta
IL Y A 8 HEURES

Une heure sur le court et une 5e défaite d'affilée : Paire a vite abdiqué contre Musetti

On va travailler les points qui n'ont pas marché avec l'entraînement, l'entraînement, l'entraînement, l'entraînement
Paire avait pourtant calmé le jeu, ces derniers jours. Confiant son mal-être sur les réseaux sociaux, il avait même réaffirmé sa volonté de ne pas entrer dans la polémique et son "respect" pour Toni Nadal. Mais il n'a pu s'empêcher de retomber dans la provocation, se disant "content de son niveau de jeu". Une manière de manier la langue de bois, qui ne trompe personne, et de dénoncer le discours lisse imposé par l'ATP, sous peine d'amendes. "J'ai raté une ou deux volées, sinon c'était top. Comme ils disent tous, on va retourner à l'entraînement, on va travailler les points qui n'ont pas marché aujourd'hui pour revenir plus fort pour la suite. Avec l'entraînement, l'entraînement, l'entraînement, l'entraînement", a-t-il ajouté.
Alors qu'il erre comme une âme en peine sur le circuit depuis la reprise des compétitions l'été dernier, Paire peut-il inverser la tendance dans les prochaines semaines ? "Je vais rentrer chez moi, voir ma famille et mes amis, me balader avec mon chien. Et je ne vais pas regarder un match de tennis, ça ne m'intéresse pas", a-t-il encore confié. De quoi se ressourcer pour repartir au combat sur l'ocre de Monte-Carlo dans une quinzaine de jours ? Rien n'est moins sûr, tant le ras-le-bol semble profond. Si le retour en Europe et sur la surface où il a remporté ses trois titres en carrière ne lui permettent pas de retrouver le plaisir de jouer, cette saison 2021 pourrait prendre des airs de long calvaire pour lui.
ATP Gstaad
Et de trois : Paire se qualifie pour les quarts de finale à Gstaad
22/07/2021 À 16:15
ATP Hambourg
Quatre balles de match manquées et des regrets : Paire chute contre Delbonis
16/07/2021 À 18:46