On ne l’avait plus vu sur un court depuis plus de trois mois, c’était à Paris-Bercy. Pas loin de chez lui, à Montpellier, Richard Gasquet a donc rejoué mercredi et il a gagné. Le Biterrois s’est défait de son compatriote Gilles Simon en deux sets (6-4, 6-4) et un peu moins d’une heure et demie de jeu (1h27 exactement) après un match étrange où il a d’abord semblé trop court physiquement. Mais Simon a, lui aussi, souffert visiblement du dos et la dynamique s’est inversée. Au 2e tour, Gasquet défiera Feliciano Lopez, vainqueur d’Ugo Humbert (6-4, 6-1) plus tôt dans la journée.

ATP Sofia
Gasquet privé de finale par un impitoyable Pospisil
13/11/2020 À 18:03

Pour une reprise, c’est plutôt encourageant. Débarrassé des kystes au genou qui l’avaient empêché de participer à l’Open d’Australie, Richard Gasquet a regoûté à la compétition, et par la même occasion à la victoire sur le circuit ATP. Face à Gilles Simon, un adversaire qu’il connaît par cœur et qui lui réussit bien, il a montré qu’il n’avait rien perdu de ses fulgurances, surtout côté revers. Précautionneux voire incertain dans certains de ses déplacements, il s’est peu à peu libéré, profitant aussi d’un coup du sort : Simon s’est blessé en plein match, se bloquant le dos selon toute vraisemblance.

14 points d'affilée pour virer en tête

Ce choc 100 % français a ainsi davantage ressemblé, pendant un moment du moins, à un duel d’éclopés. Et si l’un a paru aller de mieux en mieux au fil du match, l’autre a bien failli ne pas aller au bout. Pourtant, après six jeux, l’opposition de styles était bien installée. Lancé par un break blanc d’entrée, Gasquet a vu peu à peu Simon rentrer dans le match et l’emmener dans de longs échanges pour refaire son retard et prendre l’avantage (3-4). Déjà marqué sur le plan physique, le Biterrois affichait ses limites dans les déplacements latéraux et semblait à court de solutions, au point de concéder deux nouvelles balles de break pour encaisser un quatrième jeu d’affilée.

Bien aidé par sa première balle, Gasquet a alors réagi et brusquement décidé d’abréger les points. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la stratégie a été payante : 14 points marqués consécutivement et trois jeux d’affilée lui ont permis de virer en tête (6-4). Dans le même temps, Simon, lui, s’est mis à grimacer et à perdre pas mal de vitesse au service. Abdiquant rapidement sur des amorties adverses ou sur des défenses qu’il maîtrise pourtant à merveille, il a subi les changements de rythme de son adversaire sans pouvoir y répondre.

En souffrance, Simon a décidé de continuer à jouer, sans doute par respect pour son adversaire, ou peut-être parce qu’il espérait se sentir mieux au fur et à mesure. Mais la tendance ne s’est pas inversée : beaucoup plus sûr et percutant dans ses enchaînements vers l’avant, Gasquet a fait le break décisif à 2-2 et l’a tenu jusqu’au bout. Même s’il lui reste du chemin avant de retrouver son meilleur niveau, cette première victoire de la saison ne peut que lui faire du bien. Son prochain défi ? Enchaîner les matches pour retrouver sa meilleure forme physique.

Rolex Paris Masters
Simon s'écroule face à Paul, Mannarino maîtrise Lajovic
03/11/2020 À 16:06
Rolex Paris Masters
Gasquet bat Fritz et casse sa mauvaise série, Herbert passe aussi
03/11/2020 À 13:43