Les revenants disparaissent les uns après les autres à Montpellier. Après Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille, Andy Murray a aussi vu son grand retour sur le circuit principal en 2021 dans l'ATP 250 héraultais tourner court mardi face à Egor Gerasimov, 83e joueur mondial. L'Ecossais, qui pointe désormais au 121e rang à l'ATP, a baissé pavillon en deux sets (7-6, 6-1) et 1h44 de jeu. Son vainqueur biélorusse sera opposé au vainqueur du match entre Jannik Sinner et Aljaz Bedene au 2e tour.
S'il se croit encore capable de grandes choses, il faudra vraisemblablement un certain temps à Andy Murray pour les accomplir. L'ex-numéro 1 mondial a affiché ses limites du moment mardi soir, neutralisé par Egor Gerasimov, le Biélorusse qui avait subi les foudres d'Aslan Karatsev au 2e tour de l'Open d'Australie (défaite 6-0, 6-1, 6-0). Encore trop irrégulier notamment au service (seulement 52 % de premières balles, et même 44 % lors du 1er set), l'Ecossais a tenu le choc une manche, la première.
ATP Stockholm
Encore une sacrée perf' : Murray se paie Sinner
10/11/2021 À 19:31

De grandes difficultés au service

Il faut dire que le combat fut rude dans ce premier acte qui a dépassé l'heure de jeu (71 minutes). Premier à se faire breaker, Murray a réagi immédiatement pour refaire son retard dans le 8e jeu, à coups de retours bien sentis et grâce à son intelligence de jeu caractéristique. Il a ainsi su varier en revers entre frappes recouvertes, slices et amorties qui n'ont certes pas toujours été couronnées de succès. Mais s'il est parvenu à écarter 3 balles de set dans le jeu décisif, il n'a pas su exploiter la sienne et a finalement vu son adversaire virer en tête sur un ace, 10 points à 8.
Le coup était rude à encaisser et Murray n'a pas su (pu ?) relever la tête en début de second acte. Presque trop calme et souriant par rapport à ses habitudes, il a concédé le break d'entrée, puni sur des secondes balles bien tendres. Suivant le principe des vases communicants, Gerasimov, déjà très solide et sérieux depuis le premier point, a passé la seconde, se lâchant totalement. Aussi adroit au passing que puissant sur ses premières frappes, il a irrémédiablement pris le large en alignant 7 jeux (en comptant les deux derniers de la première manche) pour mener 7-6, 5-0.
Podcast DipImpact Djokovic Osaka
A l'orgueil, Murray a évité d'encaisser une "bulle", écartant une balle de match dans son jeu de service suivant avec la manière en coup droit. Mais il était trop tard pour envisager une remontée fantastique. L'Ecossais a du pain sur la planche pour retrouver un niveau de jeu compétitif. Mais gardons-nous de jugements hâtifs pour le moment, les choses seront plus claires quand l'intéressé aura pu enchaîner quelques matches sur le circuit.
ATP Stockholm
Murray donne rendez-vous à Sinner pour un duel alléchant
09/11/2021 À 19:38
Rolex Paris Masters
Koepfer met Murray K.-O. au terme d’un immense combat
01/11/2021 À 21:47