Cinq petits jeux. C'est tout ce qu'aura pu inscrire Matteo Berrettini à l'occasion de son passage express à Montréal cette semaine. L'Italien, tête de série n°11 du Masters 1000 canadien, a lourdement chuté dès le premier tour, ce mardi. Son bourreau, Pablo Carreño, a déroulé et s'est imposé en deux sets secs (6-3, 6-2), rejoignant Karen Khachanov au prochain tour. Contraint de renoncer à Wimbledon en raison d'un test positif au Covid-19, le Romain, méconnaissable du début à la fin du match, ne se rassure pas à quelques semaines de l'US Open.

Carreño balaie le fantôme de Berrettini

Laver Cup
Berrettini domine FAA, l'Europe repasse devant
24/09/2022 À 14:36

Kyrgios a rendez-vous avec Medvedev

Alex De Minaur, lui, n'a pas tremblé. Face à Denis Shapovalov, qui jouait à domicile, le 21e mondial s'est imposé en deux sets (7-6, 7-6 [4]) pour empocher sa qualification au tour suivant. Une belle victoire qui devrait lui donner de la confiance pour la suite du tournoi. Pour Shapovalov, la déception est grande. De son côté, Grigor Dimitrov a battu Alexis Galarneau (6-4, 7-5). Même épilogue pour Marin Cilic contre Borna Coric (6-3, 6-2).
Récent vainqueur du tournoi de Washington, Nick Kyrgios, qui a gagné 26 places au classement ATP, s'est défait tranquillement de l'Argentin Sebastien Baez (6-4, 6-4). De quoi nous offrir un énorme choc en 16es de finale, puisque l'Australien affrontera un certain Daniil Medvedev, actuel numéro 1 mondial. En début d'année, le match avait tourné (facilement) en faveur de celui qui a été privé de Wimbledon en raison de l'invasion russe en Ukraine. Mais depuis, les choses ont bien changé et Kyrgios ne semble plus vraiment être le même joueur...

Kyrgios, arroseur arrosé : Baez lui inflige un tweener-lob

Rune sort Fognini, Murray éliminé

Dans l'une des affiches du jour, le jeune Norvégien Holger Rune s'est débarrassé de l'Italien Fabio Fognini (6-3, 7-5) et affrontera l'Espagnol Pablo Carreño au prochain tour. Le Polonais Hubert Hurkacz, 10e joueur mondial, est déjà en 8e de finale après avoir vaincu le Finlandais Emil Ruusuvuori (6-3, 6-7, 6-2). Le Britannique Cameron Norrie a de son côté réussi son entrée en lice en dominant l'Américain Brandon Nakashima (6-4 6-4). Pour Andy Murray, la marche était en revanche trop haute face à Taylor Fritz. L'Ecossais a subi la loi du 13e joueur mondial en deux petits sets (6-1, 6-3).

C'est allé trop vite pour Murray : le résumé de sa défaite contre Fritz

US Open
Un premier set de folie, un troisième au mental pour Ruud : les meilleurs moments
06/09/2022 À 19:30
US Open
Ruud futur numéro 1 mondial ? Le Norvégien surpris quand on lui annonce qu'il en est tout proche
06/09/2022 À 19:20