Getty Images

ATP Moscou : Adrian Mannarino s'incline largement en finale contre Karen Khachanov (6-2, 6-2)

Khachanov a donné une leçon à Mannarino

Le 21/10/2018 à 16:17Mis à jour Le 22/10/2018 à 11:29

ATP MOSCOU - Karen Khachanov a logiquement remporté le troisième titre de sa carrière sur le circuit ATP dimanche. A domicile, le Russe a aisément dominé Adrian Mannarino en deux manches et 55 minutes (6-2, 6-2). Le Français, qui disputait sa 6e finale, est toujours privé de trophée.

La marche aura été beaucoup trop haute pour Adrian Mannarino. Le Français de 30 ans a échoué pour la sixième fois de sa carrière en finale, et court toujours après un premier titre ATP en carrière. Après une belle semaine en terre moscovite, où il avait notamment battu les deux Italiens Marco Cecchinato et Andreas Seppi, le Tricolore ne peut nourrir aucun regret à la fin de cette rencontre, où il a été balayé par Karen Khachanov (6-2, 6-2) en à peine 55 minutes de jeu.

Pourtant solide au service (72% de premières balles au service, et 70% de points gagnés derrière), et à peine plus maladroit que son adversaire (18 fautes directes pour le Français contre 17 pour Khachanov), Mannarino a juste été moins bon sur les points décisifs. Mis en difficulté par les coups puissants du local de l’étape, à peine arrivait-il à se faire entendre en jouant au filet en début de partie.

Kachanov + public en liesse = match à sens unique

Il a concédé le break dès son deuxième jeu de service et a connu un incroyable trou d’air après avoir recollé à 2-3. Khachanov, galvanisé par le fait de jouer devant son public, a fait preuve d’une maîtrise digne de son classement ATP (26e joueur mondial). Il a remporté 7 jeux de suite pour empocher la première manche puis s’envoler rapidement dans le second set. Le mal était fait et Khachanov a fini de dérouler, devant un public en liesse.

Il a conclu avec son 13e coup gagnant de la rencontre, face à un Mannarino qui, tête baissée, a vu une nouvelle fois un trophée ATP se dérober sous son nez. Khachanov, lui, remporte son troisième titre en carrière (le troisième ATP 250), et devient le premier Russe à s’imposer à Moscou depuis Mikhail Youzhny en 2009.

0
0