C'est suffisamment rare pour le tennis français ces temps-ci pour être savouré. Adrian Mannarino a réalisé jeudi une performance de choix en s'offrant à Moscou une sacrée revanche de la finale perdue voici deux ans face au même adversaire, Andrey Rublev, tête de série numéro 1 et 6e joueur mondial. Le Français, qui avait perdu le premier set, a su trouver les ressources pour renverser (5-7, 7-6, 6-3) le Russe, pourtant soutenu par son public, en 2h29 de jeu, sauvant au passage une balle de match. Il retrouvera le Lituanien Ricardas Berankis en quart.
Ce n'est pas la première fois qu'Adrian Mannarino bat un Top 10 dans sa carrière. Mais les deux derniers qu'il avait accrochés à son tableau de chasse - Dominic Thiem à Majorque cette saison et Stefanos Tsitsipas à Zhuhaï en 2019 - avaient jeté l'éponge, blessés. Cette fois, c'est bien à la régulière et avec la manière que le Français est allé chercher sa victoire, finissant par rendre fou Andrey Rublev.
Coupe Davis
Medvedev envoie la Russie dans le dernier carré
HIER À 17:45

Imprenable du fond dans sa filière, Mannarino a rendu fou Rublev

Mannarino aurait même pu l'emporter en deux manches, tant il a réussi progressivement à emmener son adversaire dans sa filière de jeu. D'abord dépassé par la puissance du Russe et mené 5-2, il s'est adapté à la balle adverse, parvenant à revenir à hauteur et obtenant même une balle de break pour faire totalement basculer le premier set. Blessé dans son orgueil, Rublev a alors passé un maximum de premières avant de s'emparer de la mise en jeu du Français pour virer en tête après une heure de jeu (7-5).
Mais loin d'accuser le coup, Mannarino a poursuivi son travail de sape. Indébordable et très vif pour contrer le numéro 6 mondial à la moindre occasion avec sa patte gauche et ses trajectoires rasantes, il a breaké rapidement et obtenu deux balles d'égalisation à un set partout à 5-4 sur son service. Sentant le vent tourner clairement, Rublev a remis un coup d'accélérateur à ce moment critique, inscrivant 4 points consécutifs pour refaire son retard. Devant 6-5 dans ce deuxième acte, il a cru s'en sortir dans la foulée en obtenant une balle de match à 30/40 à la relance. C'était en fait son dernier sursaut.
D'une solidité mentale remarquable, Mannarino a écarté le danger, avant de remettre les compteurs à zéro dans un tie-break mené de main de maître (7 points à 4). Et il a poussé son avantage en début de troisième set (5-7, 7-6, 4-1), redoutable de précision et d'efficacité à la relance, et capable de varier en venant au filet ou en enchaînant même service-volée avec son slice de gaucher. Rublev en a balancé sa raquette de rage à plusieurs reprises, mais rien n'y a fait : il n'a plus obtenu la moindre occasion sur le service du Français, imperturbable jusqu'au bout.
Coupe Davis
Mannarino chute, les Bleus menés d'entrée par la Grande-Bretagne
27/11/2021 À 11:06
ATP Finals
Encore renversant contre Rublev, Ruud s'offre le dernier sésame pour les demies
19/11/2021 À 15:42