Il espérait sûrement meilleure reprise. Pour son premier match depuis son élimination d'entrée à l'US Open voici trois semaines, Benoît Paire n'a pas pu non plus franchir le premier tour. Engagé dans le tournoi ATP 250 de Nur-Sultan au Kazakhstan, le Français n'a pas trouvé la clé mardi contre le Biélorusse Egor Gerasimov, 97e mondial, et vainqueur en deux sets (7-5, 6-4) et 1h22 de jeu. En comptant sa défaite en huitième de finale à Winston-Salem, il en est donc à trois revers consécutifs sur le circuit, et ce alors qu'il avait atteint son premier quart de finale de Masters 1000 en huit ans à Cincinnati en août.
Paire avait confié se sentir exténué à la fin de la tournée américaine. Il a donc pris des vacances et du repos et manquait peut-être de rythme pour cette reprise. Toujours est-il qu'il s'est montré très friable sur sa seconde balle (22 % de points gagnés seulement derrière), concédant pas moins de cinq breaks, dont un dernier pour s'incliner. Il a aussi commis trop de doubles fautes (5 pour 6 aces) face à un adversaire plus régulier que lui du fond.
Paire aura d'autant plus de regrets qu'il a mené d'un break dans les deux sets, obtenant même deux balles pour s'adjuger la première manche sur son service à 5-3, 40/15, avant de perdre les quatre jeux suivants. Benjamin Bonzi, qui entrera en lice mercredi et reste sur 15 matches gagnés en Challengers, est le seul autre Français du tableau.
ATP Nur-Sultan
Kwon ouvre son palmarès au Kazakhstan
26/09/2021 À 16:00
ATP Nur-Sultan
Malade, Bonzi abandonne d'entrée
22/09/2021 À 10:49
ATP Nur-Sultan
"Ex-coach de Paire, tout feu tout flamme: Zimbler y est pour beaucoup dans l'ascension de Bonzi"
21/09/2021 À 13:49