Et dire que c'était son tournoi de reprise… Deux mois après son échec en finale de l'US Open qui l'a privé d'un Grand Chelem calendaire légendaire, Novak Djokovic a signé son grand retour en prenant une éclatante revanche sur son bourreau de Flushing, Daniil Medvedev. Déjà assuré d'être le premier joueur à terminer une 7e saison à la première place mondiale, le Serbe s'est offert une sacrée cerise sur le gâteau en renversant son dauphin russe au classement (4-6, 6-3, 6-3) après 2h15 de tennis de très grande qualité dimanche. Ce succès lui permet de continuer à enquiller les records avec un 6e titre à Bercy, et surtout une 37e couronne en Masters 1000 devant les 36 de Rafael Nadal.
Novak Djokovic a eu d'autant plus de mérite dimanche que la finale n'a pas commencé sous les meilleurs auspices pour lui. Breaké d'entrée, il a concédé le premier set 6-4, alors qu'il était revenu au score (3-3). En comptant les trois manches perdues à New York, il en était donc à quatre d'affilée concédées face à son rival russe, qui l'a privé rapidement de solutions quand les bras de fer s'engageaient en fond de court. Le numéro 1 mondial a dû changer son fusil d'épaule et parier sur l'agressivité pour inverser la tendance. Un choix payant.
Laver Cup
Déchaîné, Auger-Aliassime essore Djokovic
IL Y A 16 HEURES

La sublime balle de match qui signe le retour du roi Djokovic à Paris

Dominé dans la filière longue, Djokovic a su adapter son jeu

Ou plutôt une décision assumée dès les premiers points de la partie, sans toujours la réussite escomptée. En début de deuxième set, il a d'ailleurs encore haussé le curseur, dictant l'échange dès qu'il le pouvait avec son coup droit pour essayer d'imposer une filière courte à Medvedev. Sa persévérance et son audace ont fini par fendre la carapace du Russe : alors qu'il menait 40/15 sur son service dans le quatrième jeu, ce dernier a commis plusieurs fautes et a cédé face à la pression constante mise à la relance par Djokovic (4-6, 4-1).
Medvedev a bien eu trois balles de débreak au moment où le numéro 1 mondial a servi pour le gain de la deuxième manche à 5-3, mais le Serbe s'en est sorti après 12 minutes de combat pour remettre les compteurs à zéro. Tactiquement, il a fait les bons choix, et notamment celui d'enchaîner fréquemment et avec succès, service slicé-volée côté égalité. Il a ainsi parfaitement exploité la position très reculée de son rival à la relance : en tout, Djokovic aura remporté 25 points sur 33 montées au filet (76 % de réussite) dans un match au meilleur des trois sets, ce qui ne doit pas être loin d'être un record pour lui.

Djokovic: "Une grande rivalité se crée avec Daniil"

25 points gagnés au filet sur 33 montées : l'audace a payé

Et dans le dernier acte, Djokovic a persévéré. La confiance aidant, il a aussi retrouvé tout son timing en fond de court, rivalisant dès lors dans la filière longue que Medvedev dominait nettement dans les deux premières manches. Le Russe a, à nouveau, fini par rendre les armes, et ce alors qu'il menait encore 40/15 sur son service à 2-2 dans le 3e set. Le numéro 2 mondial aura logiquement payé un pourcentage de premières balles trop faible (58 %), et qui ne lui aura surtout pas rapporté assez de points gratuits, en raison de la lenteur de la surface.

Du tennis champagne et des records en grappe : le grand Djoko était de retour

Atteint par la tournure des événements, Medvedev s'est mis à accumuler les fautes, notamment côté coup droit, ce qui lui a coûté le double break. Et malgré un ultime sursaut sous la forme d'un premier débreak, il a encore cédé son engagement pour finir, tout simplement débordé par les intentions offensives de Djokovic, vainqueur sur coup droit gagnant. Tout un symbole. De son propre aveu, le numéro 1 mondial a ajusté sa tactique en analysant sa défaite à Flushing. Et il l'a parfaitement appliquée sur le court. Le roi est de retour.

"En usant du service-volée, Djokovic a eu le plan B parfait face à Medvedev"

Laver Cup
Djokovic, l'hommage poignant à Federer : "L'un des plus beaux moments de ma vie"
HIER À 21:37
Laver Cup
La leçon de Djokovic
HIER À 19:32