Getty Images

Rafael Nadal donne une leçon à Nick Kyrgios (6-2, 6-1) et poursuit sa moisson de titres

Une leçon et Nadal poursuit sa moisson

Le 08/10/2017 à 15:23Mis à jour Le 08/10/2017 à 16:12

ATP PEKIN - Il n'y a pas eu de match entre Rafael Nadal et Nick Kyrgios. Le n°1 mondial a puni l'Australien, dimanche en finale du tournoi de Pékin (6-2, 6-1) pour décrocher son sixième titre de la saison, le 75e de sa carrière. C'est la première fois depuis 2010 que l'Espagnol remporte un titre lors de la tournée asiatique. Le voilà idéalement lancé en vue de la fin de saison.

Sixième titre de l’année pour Rafael Nadal ! L’Espagnol n’en finit plus de gagner : après sa victoire à l’US Open, il enchaine donc avec un nouveau trophée à Pékin, le 75e de sa carrière. En finale, il a donné la leçon à un Nick Kyrgios très remonté contre l’arbitrage, et complètement passé à côté de son match. En deux sets (6-2, 6-1) et 1h32 de jeu, l’affaire était pliée du côté du numéro un mondial, qui enregistre une 12e victoire de suite. Nadal est plus que jamais lancé vers son dernier objectif de l’année : une première victoire au Masters.

Remporter le titre après avoir sauvé deux balles de match (contre Lucas Pouille) dès son entrée en lice dans le tournoi, voici une performance de plus à ajouter à la longue liste de Rafael Nadal. En délicatesse avec son jeu en début de semaine, le numéro un mondial est monté en puissance pour finir en beauté avec son sixième titre cette saison. Kyrgios a pourtant essayé de prendre le Majorquin à la gorge dès le début du match, avec un jeu agressif et porté vers l’avant.

L’Australien a obtenu une balle de break, mal jugée par un arbitre de ligne qui a obligé les deux hommes à rejouer le point. Ça a été le début de la fin pour Kyrgios, qui ensuite n’a pas arrêté de discuter les décisions de l’arbitre, jusqu’à écoper d’un point de pénalité. Concentré, Nadal ne s’est pas fait prier pour conclure la première manche sur le service adverse (6-3).

Premier titre asiatique depuis 2010

Nick Kyrgios a tout de même essayer de réagir dans le second acte, en ayant deux balles de break sur le service de Rafael Nadal. Pas en réussite, l’Australien a vite été découragé face à la solidité de son adversaire du jour. Il a rapidement été mené 5-0 double break, avec un Nadal au service ravageur qui, à chaque fois, s’est appuyé sur sa première balle pour se donner de l’air sur sa mise en jeu. Kyrgios a tenu à sauver l’honneur mais n’a ensuite rien pu faire pour empêcher Nadal de décrocher son premier titre en Asie depuis 2010 (c’était à Tokyo).

Sept ans plus tard, Nadal semble au moins aussi fort sur le court, avec un revers qui impressionne par sa solidité. Le Majorquin n’a plus perdu depuis qu’il est numéro un mondial (douze succès de suite) et se détache encore un peu plus de Roger Federer au classement ATP avec ce succès. Il se place logiquement en grand favori pour le Masters 1000 de Shanghai la semaine prochaine, mais encore plus pour le Masters de Londres, qu’il espère remporter pour la première fois de sa carrière.

0
0