Eurosport

Thiem renverse Khachanov et jouera le Masters

Thiem renverse Khachanov et jouera le Masters

Le 05/10/2019 à 14:10Mis à jour Le 05/10/2019 à 15:50

ATP PEKIN - D'abord dominé, Dominic Thiem a renversé Karen Khachanov en demi-finale du tournoi de Pékin, samedi. L'Autrichien a battu le Russe en trois manches (2-6, 7-6, 7-5). En finale, dimanche, Thiem défiera Stefanos Tsitsipas ou Alexander Zverev.

Celle-là, Dominic Thiem est allé la chercher. Le numéro 5 mondial s’est arraché samedi à Pékin pour renverser Karen Khachanov lors de la première demi-finale (2-6, 7-6, 7-5) après un combat acharné de plus de deux heures et demie (2h41 précisément). En s’imposant, l’Autrichien composte officiellement son billet pour le Masters à Londres, où il accompagnera donc Rafael Nadal, Novak Djokovic, Roger Federer et Daniil Medvedev. En finale en Chine, il affrontera soit Stefanos Tsitsipas, soit Alexander Zverev.

Il a eu très chaud, mais son abnégation a fini par payer. Dominic Thiem s’est dépouillé sur le court et a coiffé au poteau Karen Khachanov dans la capitale chinoise. Quasiment constamment mené au cours d’un match aux multiples rebondissements à partir du milieu du deuxième set, il a réussi à surmonter sa frustration pour déboulonner un adversaire dont le niveau a rappelé, par séquences, celui qui lui avait permis de triompher à Bercy en 2018. Après un été américain difficile, l’Autrichien confirme son renouveau et peut aborder la dernière ligne droite avec ambition, après avoir assuré sa qualification pour le "tournoi des Maîtres".

Un deuxième set complètement fou

Pendant une heure et demie, Khachanov avait tout bien fait. Très agressif sur les secondes balles de Thiem (seulement 39 % de points gagnés derrière pour ce dernier), le colosse russe avait réussi à le mettre sous l’éteignoir. Et s’il avait connu un petit coup de moins bien en début de deuxième set, il avait très rapidement répliqué pour servir pour le match à 6-2, 5-3. Mais son bras s’est mis à trembler et le numéro 5 mondial en a profité pour l’emmener dans un tie-break, qui, à l’image de la manche, a connu de nombreux bouleversements. Après avoir mené 4 points à 2, puis s'être retrouvé dos au mur à 4-5, l’Autrichien s’est finalement montré le plus solide pour remettre les compteurs à zéro (2-6, 7-6).

Pourtant, Thiem avait de quoi être frustré. Son revers le long de la ligne, l’une de ses principales armes, l’a abandonné une grande partie du match, ce qui ne l’a pas empêché d’insister pour en récolter les fruits en fin de jeu décisif. Longtemps neutralisé par la longueur de balle adverse dans la diagonale revers, il a eu le mérite de rester fidèle à sa tactique assez agressive. Il a ainsi pris le jeu à son compte en se décalant côté coup droit, privilégiant les frappes décroisées.

Et s’il a connu encore quelques bas, comme ce break concédé d’entrée de dernier acte (2-6, 7-6, 0-2), son travail de sape a enfin déstabilisé Khachanov dans le "money time". Thiem n’a pas toujours fait les meilleurs choix, mais son utilisation de l’amortie pour attirer le Russe au filet a été payante et a pesé lourd dans les jambes adverses en fin de partie. Ce succès au mental pourrait en tout cas avoir bien des vertus pour celui qui briguera dimanche son 4e titre de la saison.

Vidéo - Malmené, Thiem s'est arraché et a eu le dernier mot au terme d'une sacrée baston

02:24
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0