Bousculé, parfois même malmené, Stéfanos Tsitsipas s'est finalement sorti du piège Alexander Zverev (7-6, 6-4) pour atteindre la finale de l'ATP 500 de Pékin. En recherche de confiance après plusieurs mois difficiles, les deux joueurs de la Next Generation se sont livrés un combat plus mental que physique, remporté finalement par le Grec. Il rejoint sa première finale depuis celle perdue à Madrid face à Djokovic, après quatre mois de passage à vide total.

ATP Hamburg
Tsitsipas remet la marche avant, Auger-Aliassime s'arrête déjà
IL Y A UN JOUR

Rarement un match n'aura aussi bien symbolisé la peur de gagner. Dans un duel pourtant parfaitement maîtrisé par Zverev en début de rencontre, les choses se sont compliquées pour l'Allemand au milieu du premier set. Moment choisi par Tsitsipas pour serrer le jeu. Breaké d'entrée, le Grec s'est finalement réveillé pour bousculer un Zverev fébrile mentalement, se vengeant notamment sur sa raquette. Mais mener n'est pas conclure. Alors qu'il menait 5-3, Tsitsipas a alors vu Zverev renverser la tendance pour aller chercher le tie-break, et même obtenir 3 balles de set dans celui-ci. Mais, au mental, le demi-finaliste de l'Open d'Australie a bouclé la première manche.

Un duel décousu mais une victoire qui fait du bien : Les temps forts de Tsitsipas - Zverev

Le match semblait alors déjà remporté par Tsitsipas lorsque celui-ci menait 5-1 et obtenait deux balles de match assez rapidement dans la deuxième manche. Même si l'attitude n'y était pas pour Zverev, l'Allemand est parvenu tout de même à faire douter son adversaire en remontant 5-4 et en sauvant cinq balles de match. Toujours une histoire de mental. La sixième balle de match fut finalement la bonne pour le Grec qui sera passé à deux points du 5-5. Une victoire très importante pour Tsitsipas, qui après plusieurs mois de naufrage, parvient enfin à garder la tête froide pour conclure un match qu'il semblait avoir peur de gagner.

Masters Rome
Surprise à Rome : Tsitsipas prend déjà la porte
16/09/2020 À 14:37
US Open
Com-plè-te-ment dingue !
14/09/2020 À 00:06