Getty Images

Murray sauve le Queen's

Murray sauve le Queen's
Par Eurosport

Le 14/06/2009 à 19:15Mis à jour

Andy Murray est devenu le premier Britannique de l'ère Open à s'imposer le gazon du Queen's après sa victoire à Londres sur James Blake (7-5, 6-4). Le N.3 mondial succède à Rafael Nadal, vainqueur l'an passé, et surtout à Bunny Austin dernier lauréat du Royaume-Uni en 1938.

ATP QUEEN'S - Finale

Andy Murray (GBR/N.1) bat James Blake (USA/N.6) 7-5, 6-4

Andy Murray n'a pas manqué le rendez-vous. Si Tim Henman a raté le coche à trois reprises entre 1999 et 2002, l'Ecossais est devenu le premier Britannique de l'ère Open (1968) à s'imposer sur le gazon londonien du Queen's. Il aura fallu attendre 71 ans pour connaître le successeur de Bunny Austin, dernier sujet du Royaume à s'imposer dans le pré anglais. Cette victoire a été remportée face à James Blake, 16e mondial et déjà finaliste à Londres en 2006 face à Lleyton Hewitt. En demi-finale, l'Américain avait bénéficié de l'abandon de son compatriote Andy Roddick, quadruple vainqueur, en raison d'une blessure à la cheville droite pendant le match.

"Maintenant il ne me manque plus qu'un titre du Grand Chelem et j'espère pouvoir y parvenir dans les prochaines semaines. Je suis encore très loin du but mais je me sens en confiance." Fort de déjà trois titres ATP cette saison, Andy Murray soulève son 12e trophée en carrière après ceux remportés à Doha, Rotterdam et au Masters 1000 de Miami cette saison. Un succès forcément parlant, à une semaine du début de Wimbledon où aucun Britannique ne s'est imposé depuis... 1936 et F.J. Perry.

De quoi faire rêver tout un pays, même si le gazon n'est pas la surface favorite du Britannique. "Je ne veux pas me projeter trop loin et me mettre trop de pression.Si je joue comme cette semaine j'ai une bonne chance, mais il ne faut pas oublier que deux des plus grands joueurs de tous les temps y seront aussi et que ce ne sera pas facile de les battre."

0
0