AFP

Deux victoires et un titre, le dimanche parfait d'Andy Murray

Deux victoires et un titre, le dimanche parfait de Murray

Le 21/06/2015 à 16:51Mis à jour Le 21/06/2015 à 18:16

QUEEN'S - Après avoir bouclé sa demi-finale contre Troicki, Andy Murray a dominé Kevin Anderson en finale (6-3, 6-4) du tournoi du Queen's dimanche. Le Britannique s'impose sur le gazon londonien pour la quatrième fois de sa carrière avant de tenter de retrouver la victoire à Wimbledon.

2009, 2011, 2013 et maintenant 2015. Lors des années impaires, Andy Murray est le roi du Queen's. Et même s'il doit se démultiplier. Obligé d'enchaîner la demi et la finale dans la même journée en raison de la pluie de samedi, l'Écossais a accepté et largement réussi le challenge en dominant tour à tour Victor Troicki et Kévin Anderson. Contre le Sud-Africain, Murray a joué un tennis quasi-parfait, sans être gêné par le lourd service du géant (6-3, 6-4). En un peu plus d'une heure, Murray a dominé le tombeur de Stan Wawrinka en huitième de finale. La vista est au point à une semaine de Wimbledon.

Avec cette quatrième victoire au Queen's, l'Ecossais rejoint Boris Becker, Andy Roddick et Lleyton Hewitt au nombre de succès dans ce tournoi. Malgré plus de 100 aces sur l'ensemble du tournoi, le géant sud-africain (2m03) n'a rien pu faire face aux retours d'une précision chirurgicale de Murray. Le N.3 mondial a rapidement pris le service d'Anderson à deux reprises pour conclure le premier set 6-3. Malgré une deuxième manche plus accrochée, Murray a su prendre une nouvelle fois le service du Sud-africain.

"J'ai joué de mieux en mieux au fur et à mesure de la semaine. J'ai réalisé quelques grands coups aujourd'hui et je devais jouer de cette façon si je voulais gagner", s'est félicité Murray. "On veut aller à Wimbledon avec quelques matchs dans la valise. J'ai mieux joué que je ne l'ai fait en 2013, mais c'est très compliqué de remporter ce genre de tournoi", a-t-il ajouté.

Anderson a de son côté perdu sa 6e finale d'affilée depuis 2012 et son succès à Delray Beach. "Andy est un joueur fantastique, s'est incliné le Sud-Africain. C'est difficile de jouer contre lui ici, mais il y a beaucoup de points positifs à prendre en considération cette semaine."

Murray remporte son troisième titre de l'année après ses victoires sur terre battue à Madrid et Munich. A 28 ans et 34 titres, il se rapproche un peu plus des joueurs qui ont laissé une trace dans l'ère open. Il est en 18e position des joueurs les plus titrés aux côtés d'Arthur Ashe, Michael Chang et John Newcombe. Il espère les dépasser très rapidement, avec le début de Wimbledon dans une semaine.

0
0