Eurosport

Murray, les 6 stats qui font mal

Murray, les 6 stats qui font mal

Le 20/06/2017 à 20:14Mis à jour Le 20/06/2017 à 20:30

ATP QUEEN'S – Andy Murray est tombé à la surprise générale dès le premier tour du tournoi londonien, dont il était double tenant du titre. Cette défaite en deux sets (7-6, 6-2) face au lucky loser australien Jordan Thompson vient mettre en lumière les carences du numéro un mondial.

3

C'est déjà la troisième défaite d'Andy Murray cette saison contre un joueur classé au-delà de la 50e place à l'ATP. Il avait été battu par Vasek Pospisil (129e) à Indian Wells, Borna Coric (59e) à Madrid et donc Jordan Thompson mardi au Queen's. L'Australien pointe au 90e rang cette semaine au classement mondial. C'est du jamais vu pour Murray depuis 2012 et son pire record en la matière en neuf saisons. Et encore… A l'Open d'Australie, en janvier, il avait été éliminé par Mischa Zverev, alors... 50e mondial.

5

Sur ses sept derniers tournois, c'est la cinquième fois qu'Andy Murray ne parvient pas à atteindre le cap des quarts de finale. Il a été sorti trois fois d'entrée, à Indian Wells, Rome et donc désormais au Queen's, et en huitièmes de finale à Monte-Carlo et Madrid. Il n'y a qu'à Roland-Garros et Barcelone (demi-finaliste à chaque fois) que l'Ecossais a franchi les huitièmes de finale. Sur ces sept tournois, soit depuis le début du mois de mars, le bilan d'Andy Murray est le suivant : 10 victoires, 7 défaites. Maigrichon, pour un numéro un mondial...

9

L'an dernier, lors de sa formidable campagne 2016, Andy Murray avait terminé avec un bilan de 78 victoires pour seulement 9 défaites. Alors que le premier semestre 2017 n'est pas encore achevé, l'Ecossais a déjà perdu autant de matches que sur toute la saison dernière puisque Jordan Thompson lui a infligé sa neuvième défaite de la saison. D'une année à l'autre, le jour et la nuit...

136

C'est la fin d'une ahurissante série : vainqueur ou vaincu, au cours de ces 136 derniers matches, Andy Murray avait réussi au moins une fois à prendre le service de son adversaire. Mardi, il n'a pas été en mesure de breaker Jordan Thompson. Le dernier à avoir bouclé un match contre Murray sans céder sa mise en jeu avant ce mardi était... Roger Federer, en août 2015, à Cincinnati.

Federer et Murray à Cincinnati en 2015.

Federer et Murray à Cincinnati en 2015.AFP

2010

Il faut remonter à l'année 2010 pour trouver trace d'une défaite sur gazon d'Andy Murray face à un joueur aussi mal classé que Jordan Thompson. Il y a sept ans, ici-même au Queen's, il s'était incliné contre l'Américain Mardy Fish, alors 90e mondial, soit exactement le classement actuel de Thompson.

2105

La marge de manœuvre dont disposera Murray au classement ATP sur son dauphin Rafael Nadal au moment d'aborder la défense de son titre à Wimbledon. L'Espagnol ayant fait l'impasse sur le Queen's afin de se reposer après sa decima parisienne, il n'augmentera pas non plus son total et ne pourra donc pas se rapprocher de Murray avant Wimbledon.

Mais à Londres, le Britannique sera plus que jamais en sursis. S'il veut être certain de rester au pouvoir le 17 juillet, il n'a qu'une solution : soulever une troisième fois le trophée. S'il ne conserve pas son titre, il sera sous la menace directe de Nadal. Une défaite en finale face au Majorquin et celui-ci remonterait sur le trône. Mathématiquement, même Stan Wawrinka et Novak Djokovic pourront espérer devenir ou redevenir numéro un mondial en remportant Wimbledon, si Murray disparaissait très tôt.

0
0