Getty Images

Andy Murray battu par Nick Kyrgios (2-6, 7-6(4), 7-5) pour son grand retour à la compétition

Murray a manqué de jus pour son grand retour

Le 19/06/2018 à 19:44Mis à jour Le 19/06/2018 à 21:00

ATP QUEENS - Andy Murray n'a pas tenu la distance face à Nick Kyrgios. Après presque un an d'absence sur le circuit, le Britannique s'est incliné face à l'Australien en trois manches (2-6, 7-6(4), 7-5), mardi, lors du premier tour. Attendu au tournant pour son grand retour à la compétition, l'Ecossais n'a pas déçu avec ce combat de 2h39.

"Damn it". Ça y est, Andy Murray et ses coups de sang si caractéristiques sont de retour. Si sa réapparition tant attendue sur le circuit professionnel n'a duré que l'instant d'une journée au Queen's, l'ex-numéro 1 mondial a livré une bataille dantesque de 2h39 face à l'enfant terrible du circuit ATP Nick Kyrgios avant de finalement s'incliner en trois sets (2-6, 7-6 (4), 7-5).

Un peu plus de onze mois après son dernier match, à Wimbledon (défaite en quart face à Sam Querrey), Murray, qui avait repoussé son retour à ce tournoi qu'il connait bien (5 victoires), espérait profiter de l'appui du public pour s'imposer. Mais face au si fantasque Australien, la partie n'aura pas tourné comme espéré !

16 aces, mais 8 double-fautes…

Les deux adversaires ont d'abord commencé sur un rythme de sénateur ! Si Kyrgios a ajouté quelques tweeners à sa panoplie, Murray a fini par livrer quelques passings dont il a le secret ! Conquérant et solide sur sa mise en jeu malgré quelques erreurs, il a profité du début de partie brouillon de son adversaire pour emporter rapidement la première manche. Avec 14 fautes directes dans la première manche et une copie globale à 42, Kyrgios a beaucoup donné lors de ce duel.

Auteurs de 33 aces dans cette rencontre (16 pour Murray, 18 pour Kyrgios), les deux joueurs ont surtout régalé le public par leur double-fautes (8 pour l'Australien, 6 pour l'Ecossais). Et alors que Murray continuait à être inconstant, le 21e mondial a un peu haussé son niveau de jeu afin de renverser l'enfant chéri du public. Plus incisif, il a fini par l'emporter au tie-break (7-4) sur un coup gagnant.

Grande première pour Kyrgios

Dans la dernière manche, malgré quelques sautes de concentration de sa part, il a enfin trouvé des zones intéressantes (42 coups gagnants à 26 au final) pour terminer de fatiguer un Britannique à court de carburant, malgré quelques points superbes en défense. Rien de plus naturel pour un joueur sans référence depuis un an. Celui-ci pourra tout de même s'en vouloir car il aurait pu chercher beaucoup mieux. Mais une énième double-faute a offert le match à Kyrgios.

Classé à la 156e place mondiale, Murray court contre la montre pour tenter de bien figurer à Wimbledon début juillet, mais il lui faudra donc trouver l'inspiration ailleurs qu'à Londres. Déjà bien en jambes contre Federer à Stuttgart la semaine passée, Kyrgios - qui a obtenu sa première victoire en carrière face à Murray (en 6 matches) - retrouvera Ryan Harrison ou Kyle Edmund en huitième, semble bien décidé à se rattraper après avoir manqué Roland-Garros sur forfait (coude). Cette saison sur gazon peut être la sienne.

Andy Murray et Nick Kyrgios au Queen's
0
0