Getty Images

Cette fois, le marathon a été fatal à Simon

Cette fois, le marathon a été fatal à Simon

Le 23/06/2019 à 17:18Mis à jour Le 23/06/2019 à 18:35

ATP QUEEN'S - Au bout d'une nouvelle rencontre interminable, Gilles Simon s'est incliné en finale du Queen's face à Feliciano Lopez en trois sets (6-2, 6-7, 7-6) et 2h47 de jeu. Après 2017, c'est la deuxième fois que l'Espagnol s'impose sur le gazon londonien.

Gilles Simon ne sera pas le premier Français à inscrire son nom au palmarès du vénérable Queen's. A l'issue d'un duel haletant, le Niçois a fini par plier en trois manches très serrées face au vétéran Feliciano Lopez (2-6, 7-6, 7-6). L'Espagnol sort vainqueur d'une énorme baston de près de trois heures et remporte le tournoi londonien pour la deuxième fois de sa carrière, après son succès en 2017.

C'était le thriller de trop pour Gilles Simon. Et malgré une belle résistance, le Français a fini par craquer. Pour parvenir jusqu'en finale du tournoi, le Français avait fait durer le plaisir : 2h29 au premier tour, 2h04 au 2e, 3h20 en quart (plus long match jamais enregistré par le tournoi), 2h38 en demi-finale... Ce dimanche aussi, la finale a dépassé les deux heures, mais cette fois, c'est son adversaire, Feliciano Lopez, qui a levé les bras.

Vidéo - Course poursuite et points interminables : Simon et Lopez ont offert un sacré spectacle

02:59

Un premier set complètement raté

Le premier set ne laissait pourtant pas augurer d'un match à rallonge, tant Lopez a dominé les débats. En vieux briscard, le vétéran espagnol a dévoilé toute sa panoplie de spécialiste de l'herbe. Services de gaucher, revers slicés, prise de risques en retour… le natif de Tolède a joué tout en justesse, prenant d'assaut le filet dès qu'il le pouvait. Mais Simon n'a pas abdiqué. Le Français a fait le dos rond et attendu son heure. En jouant plus relâché dans le deuxième set, il a perturbé la mécanique espagnole, chipant le 2e set au jeu décisif, au nez et à la barbe de son adversaire.

A une manche partout, la question de la forme physique des deux joueurs, très généreux en efforts au cours cette semaine, s'est alors posée. Mais après quatre premiers jeux indécis, les serveurs n'ont plus tremblé, jusqu' à 6-5, où Gilles Simon a sauvé une première balle de match, arrachant un tie break. Mais en vain. Avec un brin - voire beaucoup - de réussite sur certains points, mais aussi bien plus entreprenant, Lopez a survolé ce dernier jeu décisif, concluant ce duel haletant après 2h49 de match.

Malédiction française

La malédiction française se poursuit donc au Queen's. Après Forget, Grosjean, Mahut et Tsonga, Gilles Simon bute sur la dernière marche du tournoi. Il ne sera pas non plus le 5e tricolore à remporter un tournoi cette année, après Jo-Wilfired Tsonga, Gaël Monfils, Benoît Paire et Adrian Mannarino. Quant à Lopez, il remporte le tournoi pour la deuxième fois de sa carrière, après un premier succès en 2017. Un sacré exploit : le vétéran de 37 ans, classé 113e mondial lundi dernier, était en effet invité par l’organisation du tournoi. Son succès va lui permettre de faire un bond de 60 places pour se retrouver 53e à l'ATP. Et son dimanche de travail n'est pas fini : il va enchaîner juste derrière en double... le natif de Tolède étant en effet qualifié pour la finale avec Andy Murray !

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0