Sensationnel, monumental, épique, fabuleux... la liste des superlatifs est longue concernant ce quart de finale disputé sur deux jours. Dans un match rempli à ras bord de coups spectaculaires, Novak Djokovic est sorti vainqueur d'un duel de titans face à Stefanos Tsitsipas (4-6, 7-5, 7-5) en trois heures et quinze minutes. En très bonne position avant l'interruption due à la pluie, le Grec a eu maintes fois la main sur le match, mais n'a jamais réussi à assommer définitivement le n°1 mondial... qui va devoir vite se reposer, puisqu'il jouera sa demi-finale en fin d'après-midi.
Il ne faut jamais, jamais, laisser une occasion de revenir à Novak Djokovic. Une fois encore, le Serbe a prouvé sa faculté hors du commun à se sortir de situations inextricables. Après un début de match largement dominé par Stefanos Tsitsipas hier (6-4, 2-1, break en poche), la partie a repris sur un tout autre rythme. Balayées les conditions lourdes et humides d'hier, le soleil romain a réchauffé le Serbe qui a montré de bien meilleures intentions. Rapidement, le n°1 mondial a refait son retard tout en donnant très peu de points sur son service. Assez logiquement, c'est lui qui a forcé la décision pour empocher la seconde manche (7-5).
ATP Hambourg
Tsitsipas renversé par Krajinovic
16/07/2021 À 14:15

Dimension épique

Pour 69,99 euros, abonnez-vous à Eurosport et suivez notamment une année complète de tennis (ATP, Open d'Australie et US Open) en direct, à la demande et sans pub !
En face, Tsitsipas est resté admirablement constant, fidèle à sa ligne de conduite. Souvent à la limite en termes de prise de risque mais exceptionnel dans sa capacité à ne pas baisser les bras et à toujours aller de l'avant, le Grec n'a pas abdiqué. Comme dans les deux premiers sets, il a fait la différence le premier dans la manche décisive et s'est même procuré 4 occasions de double break à 3-1.

Amortie ratée, break concédé, raquette balancée : le gros coup de colère de Djokovic

Mais au bord du précipice, Djokovic ne se laisse pas tomber. Le "Djoker" a toujours des cartes cachées dans sa poche. Sur un fil, le Serbe a fait l'essuie-glace sur toutes les parties du court, cherchant des solutions pour contrer la puissance adverse. Et peu à peu, il est revenu à hauteur.
Le match a alors pris une dimension épique. A chaque jeu ses hot shot, ses coups spectaculaires, ses défenses improbables, ses amorties parfaitement déposées... Jamais abattu par le scénario si cruel qui se dessinait pour lui, Tsitsipas à lâché tous ses coups. Sur un point monumental, le 5e joueur mondial a de nouveau breaké à 5-4, avec l'occasion de servir pour le match. Mais Novak Djokovic avait revêtu sa panoplie de capitaine insubmersible aujourd'hui. Démoniaque de précision au retour, le Serbe a agressé tous les services du Grec pour recoller une nouvelle fois au score.

Dur à encaisser pour Tsitsipas

Sans doute un peu émoussé par l'intensité, Stefanos Tsitsipas n'a pas pu convertir une dernière occasion de break derrière. Et c'est finalement Novak Djokovic - qui a su maîtriser ses nerfs à l'exception notable d'un sacré coup de sang en début de 3e set - qui a fini par avoir le dernier mot et conclure cette baston d'anthologie, longue de 3h16.
La défaite sera sans doute dure à encaisser pour le Grec qui a tout donné mais pourra regretter un petit manque de réussite au filet (13 montées gagnantes sur 24). A l'inverse, une victoire magnifique sur un Top 5 après un match somptueux, voilà qui fera le plus grand bien au n°1 mondial, en déficit de confiance sur terre battue cette saison. Le Serbe, auteur de 45 coups gagnants, devra toutefois travailler son efficacité sur balles de break : seulement 6 concentrées sur 23 ! Il aura cependant peu de temps pour y penser puisqu'il va se frotter à Lorenzo Sonego, tombeur surprise de Andrey Rublev, dans seulement quelques heures...

Djokovic : "Jusqu'au dernier coup, on ne savait pas qui allait gagner"

Wimbledon
In-20-cible
11/07/2021 À 16:34
Wimbledon
Djokovic à un pas de l'Histoire, Berrettini à une marche de la gloire
10/07/2021 À 22:18