Stan Wawrinka s'offre une finale pour confirmer sa montée en puissance ! A Rotterdam, le Vaudois a remporté une belle bataille en trois manches (6-2, 4-6, 6-4) et 2h13 de jeu face à la tête de série numéro un du tournoi, Kei Nishikori. Les deux hommes ont offert un match haché où aucun des deux n'a su jouer son meilleur tennis au même moment. Plus solide au service dans la manche décisive, Stan Wawrinka a pu lever les bras au ciel en breakant le Japonais pour conclure. Il disputera dimanche face à Gaël Monfils la 29e finale de sa carrière, la première depuis Roland-Garros en 2017.

Rolex Paris Masters
Zverev prend rendez-vous avec Nadal
06/11/2020 À 20:20

La demi-finale a débuté sur les chapeaux de roue pour le 68e joueur mondial. Stan Wawrinka s'est montré le plus entreprenant et a profité des nombreuses fautes adverses (32 au total pour seulement 19 coups gagnants) pour rapidement se détacher 4-0 avec le double break en poche. Malgré une réaction d'orgueil et un premier debreak immédiat de Kei Nishikori, le Suisse a bien géré pour basculer en tête. Loin d'être résignée, la tête de série numéro un du tournoi s'est rapproché de sa ligne pour poser plus de problèmes à son adversaire.

Une demie en montagnes russes

Dans un scénario copié-collé de la première manche, Kei Nishikori a remporté les quatre premiers jeux dans le deuxième acte, avec le double break en poche. Stan Wawrinka a connu une baisse de rythme et a aussi été surpris par le réveil soudain du Japonais. Le Suisse a également été chercher un premier debreak mais n'a pas pu empêcher son adversaire de le pousser à disputer une manche décisive.

Beaucoup plus efficace au service dans ce dernier set, Stan Wawrinka n'a pas laissé la moindre ouverture à un Japonais à la peine à l'échange. Kei Nishikori a donc pris la décision d'aller plus vite vers l'avant mais avec seulement 9 points remportés en 25 montées au filet, la tactique ne s'est pas avérée payante. Sur un dernier retour de coup droit gagnant pour conclure la partie, on a pu lire un mélange de satisfaction et de soulagement sur le visage du Vaudois. Face à Gaël Monfils dimanche, Wawrinka disputera sa première depuis 1 an et 8 mois, c'était à Roland-Garros en 2017. Une éternité pour lui.

Rolex Paris Masters
Wawrinka, un exploit au bout de la nuit
05/11/2020 À 23:32
ATP Vienne
Thiem : "Défendre mon titre ? Ce n’est pas mission impossible mais presque"
26/10/2020 À 21:30