Et de 20 pour Andrey Rublev ! Depuis la fin de l’année dernière, le Russe est devenu maître des ATP 500. Vainqueur à Hambourg, Saint-Pétersbourg et Vienne, le numéro huit mondial vient d’ajouter Rotterdam à sa collection pour un quatrième titre consécutif dans cette catégorie. Face au qualifié hongrois Marton Fucsovics, Rublev n’aura jamais douté ou presque (7-6, 6-4). Déjà quart de finaliste à l’Open d’Australie, il confirme semaine après semaine qu’il faudra compter sur lui pour jouer les grands titres.
Finalement, le seul moment chaud de cette finale pour Andrey Rublev aura été le premier jeu de la rencontre. Mené 0/40, il a sauvé quatre balles de break avant de tenir son engagement. Ce fut les seules opportunités de Fucsovics sur le service adverse. Rublev aura eu deux occasions sur le jeu suivant sans que le Hongrois ne craque. Et les serveurs ont ensuite été intraitables sur leurs mises en jeu jusqu’à 6-5. Le Russe a obtenu une première balle de set que Fucsovics a sauvé d’un coup droit gagnant. Moins solide dans le tie-break, il a cédé sur la troisième occasion de Rublev d’un coup droit trop croisé (7-6, 1h03).
Wimbledon
Piégé par Fucsovics, Rublev ne défiera pas Djokovic
05/07/2021 À 15:01

Rublev tout en puissance

La tête de série numéro quatre a ensuite réalisé le seul break de la rencontre dès l’entame de la deuxième manche. À 30/0, Marton Fucsovics a enchaîné trois fautes avant que Rublev ne concrétise l’offrande du Hongrois d’une belle volée de revers. Dans cette finale jouée en puissance de part et d’autre où l’on comptera plus facilement les amorties que les coups droit de mammouth, Rublev a déroulé sa prestation du début à la fin. Venu régulièrement à la volée pour conclure, Fucsovics a souvent gêné le Russe. Mais la qualité de ses attaques s’est dégradée au fur et à mesure que le match avançait laissant ainsi le temps à Rublev d’ajuster les passings.
Autre preuve qu’il ne fait pas bon jouer Andrey Rublev lorsque le titre est en jeu, le Russe vient de remporter sa septième finale consécutive. Depuis une défaite à Hambourg en 2019 contre NIkoloz Basilashvili (7-5, 4-6, 6-3), il est ainsi invaincu à ce stade d’un tournoi. Adrian Mannarino, Corentin Moutet, Lloyd Harris, Stefanos Tsitsipas, Borna Coric, Lorenzo Sonego et Marton Fucsovics n’ont pas réussi à stopper la dynamique du Moscovite. Ce dernier succède ainsi au palmarès à Gaël Monfils et s’attaque désormais à la défense de son titre à Doha.
ATP Halle
Humbert, le sacre après une semaine de rêve
20/06/2021 À 13:40
ATP Halle
Rublev assure l'essentiel et jouera sa première finale sur gazon
19/06/2021 À 12:02