Tout n’a pas été parfait, mais Stefanos Tsitsipas, lui, tient son rang. Alors que Daniil Medvedev ou encore Alexander Zverev ont disparu du tournoi dès leur entrée en lice, le Grec, tête de série numéro 2 à Rotterdam, sera bien au rendez-vous des demi-finales. Vendredi, il a dû s’employer pour reprendre le contrôle d’un match mal engagé face à un Karen Khachanov au niveau de jeu très intéressant : il l’a finalement emporté en trois sets (4-6, 6-3, 7-5) après 2h42 de lutte. Cette victoire permet à Tsitsipas de s’assurer de retrouver le Top 5 mondial la semaine prochaine, en délogeant par la même occasion un certain Roger Federer qui fera dans le même temps son grand retour à Doha.
Il a encore lâché un set, mais il a aussi marqué le dernier point et c'est bien là l'essentiel. Stefanos Tsitsipas ne tourne pas à plein régime aux Pays-Bas jusqu'ici, ce qui ne l'empêche pas de hausser le rythme quand c'est nécessaire. Comme face à Hubert Hurkacz la veille, le Grec a été contraint de disputer une manche décisive vendredi par Karen Khachanov et il a même semblé très mal en point quand il a cédé son service en début de troisième set. Et pourtant, il a aussi montré au Russe ce qui les séparait à l'heure actuelle : au-delà de leurs qualités tennistiques, il a surtout eu les nerfs plus solides.
Tokyo 2020
La belle semaine olympique de Humbert stoppée par Khachanov
29/07/2021 À 08:43

Tsitsipas est allé chercher le match au filet

Car Khachanov a d'abord très bien neutralisé son adversaire du fond. Malgré un break concédé d'entrée, c'est bien le Russe qui s'est montré le plus régulier dans les conditions lentes de l'indoor néerlandais. Plus puissant, très mobile en défense, il a globalement privé de solutions un adversaire qui a multiplié les cadeaux dans le premier set (17 fautes directes) et l'a donc logiquement cédé.
Khachanov, qui n'a plus battu le moindre membre du Top 10 depuis un an et demi (Alexander Zverev à Montréal en 2019, NDLR), semblait tenir le bon bout. C'était sans compter la réaction d'orgueil et tactique de Tsitsipas qui a décidé de prendre la balle beaucoup plus tôt et surtout de prendre le filet d'assaut (13 montées gagnantes sur 16 dans le deuxième acte, 33/41 en tout). Résultat ? Le Grec a empoché les cinq premiers jeux du deuxième set, avant de remettre les compteurs à zéro malgré un débreak entre-temps du Russe.
Renouant avec une certaine passivité, Tsitsipas a pourtant laissé Khachanov reprendre le contrôle de la partie. Tant et si bien que ce dernier s'est détaché 3-1 et balle de 4-1 pour confirmer son break. Mais sans paniquer, le Grec a repris le fil de sa stratégie offensive (46 coups gagnants contre 30) pour revenir à hauteur d'abord, avant de placer un dernier coup d'accélérateur à 5-5. Peu de choses ont finalement séparé les deux hommes sur ce match, sinon ce soupçon de confiance qui a permis à l'un de prendre les choses en main quand la tension était à son paroxysme. Face à Rublev ou Chardy samedi, Tsitsipas tentera de monter encore d'un cran pour rallier sa première finale à Rotterdam.
ATP Hambourg
Tsitsipas renversé par Krajinovic
16/07/2021 À 14:15
Wimbledon
Shapovalov, c'est renversant !
07/07/2021 À 15:38