Getty Images

Stuttgart : Face à Haas, Federer est tombé sur un os pour sa rentrée (2-6, 7-6, 6-4)

Pour sa rentrée, Federer est tombé sur un os

Le 14/06/2017 à 18:35Mis à jour Le 14/06/2017 à 19:34

ATP STUTTGART - Après deux mois et demi d'absence, Roger Federer a perdu pour son retour sur les courts. Dans un duel de vétérans qui l'opposait à Tommy Haas (39 ans) au 2e tour, le Suisse s'est incliné en trois sets (2-6, 7-6 (8), 6-4) sur le gazon allemand. Après la perte du 1er set, le 302e mondial a sorti le grand jeu et a même sauvé une balle de match avant de prendre l'avantage.

Ça devait être une balade de santé. Un retour tranquille sur gazon, sa surface favorite, pour se remettre en route avant Wimbledon. Ce fut le cas pendant une demi-heure. Ce fut tout l’inverse pendant le reste de la partie. Ce mercredi, pour son grand retour après deux mois et demi de coupure, Roger Federer s’est incliné au 2e tour face au vétéran Tommy Haas, 39 ans et 302e mondial, en trois sets et un peu moins de deux heures (2-6, 7-6 (8), 6-4).

Comme un symbole, c’est après un revers complètement raté que la rentrée manquée de Federer s’est achevée. Pourtant, rien ne laissait présager un tel scénario. Surtout après une première manche maîtrisée et expédiée en 23 minutes par le Suisse (6-2). En face, le vétéran allemand n’avait pas grand-chose à proposer. Et, puis, mine de rien, Haas, jamais aussi fort que lorsqu'il commence à prendre confiance, s’est accroché. Et a amené Roger Federer vers un tie-break dont le Suisse ne semblait pas vouloir. Serré, celui-ci a fini par basculer dans l’escarcelle du plus âgé des deux hommes (10-8), qui a même sauvé une balle de match pour se relancer.

Vidéo - Un premier set parfait pour Federer puis Haas a sorti le grand jeu : le résumé vidéo du match

02:34

Deuxième défaite de sa carrière face à un joueur classé au-delà de la 300e place

La suite ? Un troisième set rondement mené par l'Allemand, en confiance et impressionnant du fond du court. En face, Federer a manqué de vivacité, d’intensité dans ses frappes. Malgré ses tentatives pour serrer le jeu et débreaker en fin de rencontre, le vainqueur de l’Open d’Australie est tombé sur un joueur trop solide qui ne s’est quasiment jamais trompé dans ses choix (6-4). Et qui s'est donc offert un 4e succès en 17 confrontations contre l'actuel n°5 mondial.

Pour Federer, mine de rien, c’est un vrai coup d’arrêt. Car si le recordman de titres en Grand Chelem a connu quelques grosses contre-performances ces dernières années, tomber aussi tôt face à un joueur aussi mal classé - quand bien même il s'agit d'un ancien n°2 mondial - relève de l’improbable. C’est seulement la deuxième fois de sa carrière qu’il s’incline face à un joueur classé hors du Top 300. Preuve que si "Rodgeur" veut aller chercher son huitième titre sur le gazon londonien, et son 19e en Majeur, il va devoir se retrousser les manches dans les semaines qui viennent.

0
0