Tout va bien pour Félix Auger-Aliassime. De retour sur le circuit après son forfait à Roland-Garros en raison d’une blessure aux adducteurs, le Canadien de 18 ans est en pleine forme à Stuttgart où il a enchaîné jeudi une deuxième victoire en carrière sur gazon. Le 21e joueur mondial a ainsi pris le dessus sur le Français Gilles Simon en deux sets (7-5, 6-4) en quasiment une heure et demie de jeu. En quart de finale, il fera face à l’Allemand Dustin Brown qui a créé la sensation en éliminant son compatriote et tête de série numéro 1 Alexander Zverev (6-4, 6-7, 6-3) plus tôt dans la journée.
Félix Auger-Aliassime a faim. Sûrement frustré d’avoir dû renoncer à la dernière minute à disputer son premier grand tableau à Roland-Garros voici près de trois semaines, le Canadien a martyrisé la balle sur le gazon allemand. Et c’est Gilles Simon qui en a fait les frais pour leur premier affrontement. Le Tricolore a eu toutes les peines du monde à contrôler les offensives de son adversaire et a globalement subi du premier au dernier point.

Auger-Aliassime, un jeu fait pour le gazon

ATP Rosmalen
Medvedev s'en sort face à Mannarino et redevient n°1 mondial
11/06/2022 À 17:01
Breaké très vite (3-1), Simon a été rapidement étouffé par la longueur de balle adverse. Mais le Niçois a eu le mérite de s’accrocher et a même profité d’un moment de déconcentration d’Auger-Aliassime pour recoller dans la première manche (4-4). Alors qu’on semblait s’acheminer vers un tie-break, le jeune Canadien a placé un nouveau coup d’accélérateur, se montrant très percutant en coup droit pour virer en tête (7-5).
Dépassé par la puissance et l’agressivité adverses, Simon a, encore, vite concédé son service dans le deuxième set, écartant même deux balles de double break à 4-2 contre lui. Et comme dans le premier acte, Auger-Aliassime lui a offert le debreak sur un plateau en commettant deux doubles fautes en un jeu (4-4). Mais ce dernier n’a pas eu le temps de douter, repartant illico au combat pour ravir encore l’engagement adverse et conclure dans la foulée en envoyant pas moins de quatre aces (15 en tout).
S’il n’y jouait que son deuxième match sur le circuit ATP, Auger-Aliassime semble avoir le jeu pour s’exprimer à merveille sur gazon. De quoi faire peut-être quelques dégâts du côté de Wimbledon où il espère pouvoir disputer son premier match en Grand Chelem de l’année.
Roland-Garros
Poussé à bout, Nadal est finalement au rendez-vous
29/05/2022 À 18:38
Roland-Garros
Toni, l'arme anti-Nadal de F2A ? "Je suis avant tout l'oncle de Rafa..."
28/05/2022 À 22:45