Il a été testé mais il a répondu présent. Pour son deuxième match en Israël, Novak Djokovic a dû faire preuve de beaucoup de sérieux vendredi pour ne pas tomber dans le piège tendu par Vasek Pospisil. Car le Canadien a évolué à un niveau bien supérieur à sa 149e place mondiale dans ce quart de finale. Mais le Serbe a donc eu le dernier mot en deux sets accrochés (7-6, 6-3) et quasiment deux heures de combat (1h52 de jeu). En demie de cet ATP 250 de Tel Aviv, il retrouvera samedi le Russe Roman Safiullin, tombeur plus tôt dans la journée d'Arthur Rinderknech.

Quand Djokovic invente un changement de côté et s’en prend à tort à un ramasseur de balles

ATP Finals
Il est leur Maître à tous
20/11/2022 À 19:46
Lors des cinq duels précédents face à son ami Vasek Pospisil - les deux hommes ont fondé ensemble la PTPA, un syndicat des joueurs -, Novak Djokovic n'avait pas perdu le moindre set. Il partait donc largement favori de cette 6e confrontation, et ce même s'ils n'avaient plus croisé le fer depuis cinq ans. Mais le Serbe ne s'est pas amusé sur le court, et ce alors qu'il a évolué à un niveau très solide.

Pospisil était en feu, mais Djokovic n'a jamais paniqué

Pospisil n'était même pas loin de ravir la première manche à l'ex-numéro 1 mondial. Pour ce faire, il a servi le feu, se montrant particulièrement efficace sur sa première balle (96 % de réussite dans ce premier acte, soit un petit point perdu). Les deux hommes ont ainsi été intraitables sur leurs mises en jeu respectives, s'engageant logiquement dans un tie-break. Et là encore, alors que l'on pensait Djokovic rapidement à l'abri après avoir empoché les quatre premiers points, Pospisil s'est accroché comme un forcené. Remonté de 5-1 à 5-5, il a semblé faire douter le Serbe. Mais c'est mal connaître l'animal.

Une volée timide face à Djokovic ? Mauvaise idée

Loin de s'affoler, le "Djoker" a remis un coup de collier. D'abord pour s'adjuger les deux points suivants et cette fameuse première manche qui aura duré une heure. Ensuite pour enfoncer le clou en breakant d'entrée de deuxième acte, et en ayant sauvé au passage une balle de break sur son propre engagement (7-6, 3-0). Pospisil aurait alors pu lâcher l'affaire, d'autres l'auraient fait à sa place. Mais il s'est encore accroché, et très à son aise du fond, il a refait son retard grâce notamment à des fulgurances impressionnantes en coup droit (7-6, 3-3).
Frustré, Djokovic a ensuite laissé son orgueil de champion reprendre le dessus. Dans un huitième jeu très disputé, il a insisté sur le revers adverse pour gagner progressivement du terrain. Piqué au vif après avoir été saoulé de coups pendant une bonne partie du match, il a repris les commandes au meilleur des moments pour faire le break décisif et conclure sur son service dans la foulée. Alors que le dernier carré se profile, il semble définitivement lancé dans ce tournoi dont il est le grandissime favori.

"Même Federer a dit à Djokovic que son niveau de jeu était stupéfiant après trois mois de pause"

ATP Finals
David peut-il renverser Goliath ? Ruud face à l'impossible mission
19/11/2022 À 23:48
ATP Finals
Un dernier effort pour un nouveau record
19/11/2022 À 23:24