Imago

Pour Benoît Paire, la marche Wawrinka était trop haute

Pour Paire, la marche Wawrinka était trop haute

Le 11/10/2015 à 08:10Mis à jour Le 11/10/2015 à 08:27

ATP 500 TOKYO - Pas d'exploit pour Benoît Paire en finale du tournoi de Tokyo. Le Français s'est incliné en deux sets (6-2, 6-4) et 1h05 de jeu face au Suisse Stan Wawrinka, globalement au-dessus de lui dans cette rencontre, malgré une seconde manche plus équilibrée.

La très belle semaine de Benoît Paire s'est achevée sur une fausse note dimanche. En finale du tournoi de Tokyo, le Français est tombé sur plus fort que lui. Son pote Stan Wawrinka, intraitable, ne lui a jamais vraiment laissé entrevoir la moindre issue favorable. Vainqueur en deux sets (6-2, 6-4) et 65 minutes de jeu, le Suisse décroche son 4e titre de la saison, le premier depuis son triomphe à Roland-Garros voilà quatre mois.

Après un tournoi exemplaire, où il a notamment sorti Grigor Dimitrov, Nick Kyrgios et surtout Kei Nishikori en demi-finale devant son public, Benoît Paire a cette fois mis trop longtemps à rentrer dans sa finale. Visiblement un peu crispé par l'évènement (c'était sa première finale dans un tournoi de cette envergure), il a commis trop de fautes et a facilité la tâche d'un Stan Wawrinka égal à lui-même et beaucoup plus rompu à ce type de rendez-vous. Résultat, une première manche expéditive (6-2) qui n'augurait rien de bon.

Paire 24e lundi à l'ATP

Le second acte s'est avéré plus accroché et la rencontre aurait pu prendre une autre tournure si Benoît Paire avait réussi à breaker dans le troisième jeu de ce deuxième set. Un jeu curieux, où Wawrinka a d'abord mené 40-0 avant de commettre une invraisemblable faute en coup droit sur ce quatrième point et de se retrouver quelques instants plus tard en difficulté. Mais Paire n'a pas su prendre sa chance, notamment sur une volée de revers vendangée. Au final, alors que Wawrinka aura réussi du 100% sur ses balles de break, l'Avignonais a manqué d'opportunisme.

Le jeu est ensuite resté équilibré jusqu'au 10e jeu du set. Paire, qui n'avait pas été mis en difficulté depuis un moment, a commis deux fautes en coup droit pour offrir à son ami Stan sa première balle de match. Sur celle-ci, il a commis son unique double faute de la rencontre. Une fin un peu tristounette, qui ne doit pas pour autant faire oublier le remarquable tournoi du Français, qui s'installera lundi à la 24e place à l'ATP, égalant ainsi le meilleur classement de sa carrière. Il faut se souvenir qu'au cœur du mois de février, Benoît Paire pointait au 149e rang...

0
0