Getty Images

ATP Tokyo : Kei Nishikori a mis fin à la belle semaine de Richard Gasquet

Cette fois, la marche était trop haute pour Gasquet

Le 06/10/2018 à 10:49Mis à jour Le 06/10/2018 à 11:21

ATP TOKYO - Richard Gasquet s'est arrêté aux portes de la finale. Après deux belles victoires contre Nick Kyrgios et Kevin Anderson, le Biterrois a subi la loi de Kei Nishikori, samedi en demi-finale à Tokyo. La rencontre a été équilibrée l'espace d'un set, avant que le Japonais ne prenne irrémédiablement le dessus (7-6(2), 6-1). Nishikori retrouvera Daniil Medvedev pour le titre dimanche.

Richard Gasquet n'aura tenu qu'un set. Opposé ce samedi au Japonais Kei Nishikori, 12e joueur mondial, en demi-finale du tournoi ATP 500 de Tokyo, le Français s'est logiquement incliné en deux manches (7-6, 6-1) et 1h29 de jeu. Auteur d'une très belle semaine, avec notamment des victoires contre l'Australien Nick Kyrgios et le Sud-Africain Kevin Anderson au tours précédents, il n'a pas pu tenir le rythme infernal à l'échange imposé par Nishikori devant son public. Ce dernier, 10e à la Race, est plus que jamais en course pour le Masters. Il tentera de décrocher dimanche contre Daniil Medvedev un troisième titre sur ses terres (après 2012 et 2014).

La tâche s'annonçait compliquée, elle s'est avérée impossible pour Richard Gasquet. Quasiment constamment pris de vitesse à l'échange par un Kei Nishikori très inspiré, le Français s'est d'abord bien accroché avant de s'effondrer. Bousculé dans la diagonale revers, il a su écarter trois balles de break dans le premier set pour s'offrir le droit de disputer un tie-break, son sixième de la semaine au Japon.

Nishikori impérial devant ses fans

Mais si le Biterrois s'était montré imprenable dans l'exercice contre des serveurs du calibre de Kyrgios et Anderson entre autres, il n'a pas réussi à faire douter Nishikori, aussi tranchant en attaque que rapide en défense. Vainqueur 7 points à 2 du jeu décisif, le Japonais a particulièrement impressionné au service (78% de premières balles, dix aces, aucune double faute), ne concédant pas la moindre balle de break au cours de cette demi-finale.

Frustré de ne pas avoir réussi à arracher cette première manche contre le cours du jeu, Gasquet a cédé d'entrée de deuxième set avec quatre jeux perdus consécutivement. Un double break fatal qui s'est même mué en triple break, Nishikori se permettant de conclure l'affaire sur le service adverse par deux coups droits gagnants d'affilée.

En finale, le local de l'étape affrontera le Russe Daniil Medvedev, vainqueur plus tôt ce samedi du Canadien Denis Shapovalov dans l'autre demi-finale (6-3, 6-3). S'il s'impose, Nishikori s'offrirait son troisième titre à Tokyo et dépasserait l'Américain John Isner pour prendre la 9e place de la Race, maintenant plus que jamais l'espoir de conclure en beauté sa saison au Masters de Londres.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0