Getty Images

Mannarino et Simon s'arrêtent là

Mannarino et Simon s'arrêtent là

Le 02/10/2019 à 12:07

ATP TOKYO – Adrian Mannarino n'ira pas plus loin au Japon. Finaliste à Zhuhaï la semaine dernière, le Français a été renversé d’entrée (4-6, 6-3, 6-4) mercredi par l’Australien John Millman, 80e joueur mondial issu des qualifications. Un peu plus tard dans la journée, Gilles Simon a cédé au 2e tour face au grand serveur américain Reilly Opelka.

Adrian Mannarino n’a pas tenu la distance. Après un excellent début de tournée asiatique à Zhuhaï en Chine où il a atteint la finale la semaine dernière, le gaucher français a manqué d’énergie pour confirmer à Tokyo mercredi. Pour son entrée en lice, il a été surpris par le qualifié australien John Millman, 80e joueur mondial, en trois sets (4-6, 6-3, 6-4) et un peu plus de deux heures de jeu (2h06 précisément). En huitièmes de finale, ce dernier retrouvera Lloyd Harris, tombeur d'Alex de Minaur (6-3, 6-7, 7-6), pourtant titré à Zhuhaï aux dépens de... Mannarino.

Il ne se sera pas éternisé au Japon. Comme son compatriote Benoît Paire, Adrian Mannarino a pris la porte dès le 1er tour à Tokyo. Sûrement fatigué par son beau parcours chinois la semaine dernière, et peut-être aussi un peu par le voyage, il n’a pas continué sur sa lancée en Asie. Le Français s’est emparé du premier set mais n’a pas tenu le rythme à l’échange par la suite, ne se montrant pas suffisamment efficace sur les balles de break (une seule convertie sur cinq obtenues). Malgré un haut pourcentage de premières (69 %) et la même réussite que son adversaire derrière ses secondes balles, il a cédé dans les moments chauds.

Les regrets de Simon

Gilles Simon avait, lui, déjà franchi un tour à Tokyo. Mais il n'a pas pu enchaîner, frustré par les services canons du géant américain Reilly Opelka. Le natif de Nice pourra regretter de n'avoir pas su confirmer le break obtenu en début de partie. Au cours d'un match très serré, il a finalement cédé à chaque fois dans le tie-break face aux 72 % de premières balles et 19 aces de son adversaire.

Simon n'a pas réussi à reprendre le service de l'Américain dans le second set. Sur une surface plutôt rapide au Japon, il n'a pas pu emmener Opelka dans des échanges suffisamment longs pour renverser la dynamique. Son bourreau jouera le qualifié Yasutaka Uchiyama, vainqueur de Radu Albot (après Benoît Paire au 1er tour) et véritable surprise de ce tournoi, en quart de finale.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0