Branlante à l'US Open, forçant Novak Djokovic à l'abandon en huitième de finale face à Stan Wawrinka, l'épaule du Serbe est de nouveau solide. Assez pour supporter le poids d'un trophée porté à bout de bras. Pour son retour à la compétition, Djokovic a écrasé la concurrence à Tokyo. Dans la lignée de sa semaine, il a marché sur John Millman. En finale, le numéro un mondial s'est imposé 6-3, 6-2, en 1 h 08 sans avoir à sauver la moindre balle break.
Open d'Australie
Becker à Djokovic : "Ce sera plus facile si tu te fais vacciner"
14/01/2022 À 18:30
Passé par les qualifications, où il a écarté trois balles de match au premier tour contre Bradley Klahn, l'Australien semblait un peu frêle pour jouer des coudes avec son imposant adversaire. Le palmarès vierge, il jouait sa deuxième finale sur le circuit principal après celle perdue devant Marco Cecchinato à Budapest l'an passé. Du haut de ses 75 titres, "Djoko" l'a plongé dans une ombre dont il n'est jamais parvenu à sortir.

Millman trop faible au service

Connaissant la régularité de l'Australien, "Djoko" s'est attaché à le déplacer et varier les effets. Le but ? Ne pas laisser le 80e joueur mondial se régler dans les diagonales. Quand l'échange s'est installé, c'est presque toujours le Belgradois qui a ouvert long de ligne. Tout en mixant slices, accélérations à plat et coups plus liftés. Tactique payante. Il a réussi le break sur le deuxième jeu de service du natif de Brisbane pour remporter la première manche 6-3.
Par la suite "Nole" a gardé le même plan. Millman, lui, n'est pas parvenu à le bousculer. Pas assez puissant du fond de court, il n'avait pas la carrure pour mettre le Serbe genou à terre. Sur les premiers coups de raquette, Djokovic s'est montré nettement supérieur. S'il a réussi bon nombre de services gagnants, notamment "au T", l'Australien, lui, n'a eu droit qu'à de très rares points "gratuits" sur son engagement.
Voyant ses services se heurter constamment au mur de Belgrade, "l'Aussie" n'a remporté que 55% des points derrière sa première balle. Avec un double break d'entrée de second acte, l'homme aux 16 titres du Grand Chelem s'est promené. 6-2. Sorti hué en raison de son abandon à New York, Novak Djokovic a remporté son 76e titre sous les applaudissements à Tokyo . En jouant à sa main, sans perdre un seul set au cours de la semaine.
Open d'Australie
Le visa de Djokovic à nouveau annulé par le gouvernement australien
14/01/2022 À 07:11
Open d'Australie
L'Australie dit rester ferme sur ses règles anti-Covid... la décision sur Djokovic se fait attendre
14/01/2022 À 04:51