Getty Images

Le sursaut de Thiem contre Nishikori n'aura pas suffi pour voir les demies

Le sursaut de Thiem n'aura pas suffi

Le 15/11/2018 à 22:05

MASTERS - Une victoire pour rien. Dominic Thiem s'est largement imposé contre Kei Nishikori (6-1, 6-4), jeudi à l'O2 Arena de Londres. Mais l'Autrichien, déjà battu deux fois en poule, n'avait pas son destin en main. La performance de Roger Federer, qui n'avait besoin d'inscrire que quelques jeux contre Kevin Anderson, l'a éliminé de la course aux demi-finales.

Alors qu’une victoire en deux sets l’aurait mis dans de bonnes conditions pour atteindre une troisième demi-finale aux Masters de Londres, Kei Nishikori s’est effondré ce jeudi face à Dominic Thiem (6-1, 6-4) dans la dernière rencontre de poule. L’Autrichien, de son côté, s'était offert un sursis grâce à ce succès et pouvait espérer se qualifier in extremis pour le dernier carré. Mais pour cela, il fallait que Roger Federer ne prenne pas plus de cinq jeux à Kevin Anderson (déjà qualifié grâce à la victoire de Thiem) dans la soirée. Ce que le Suisse a fait en empochant même le premier set contre le Sud-Africain. Les deux joueurs sont donc éliminés et ne garderont pas un souvenir impérissable de leur tournoi des maîtres londonien.

Après avoir déjà encaissé un cuisant 6-0, 6-1 contre Kevin Anderson plus tôt cette semaine, le Japonais n’a pas profité du fait que son adversaire était quasiment éliminé avant la rencontre. Pire, Kei Nishikori, apathique, et clairement essoré en cette fin de saison, a donné le match à un Dominic Thiem qui vivait jusque-là une semaine cauchemardesque (deux défaites en deux sets contre Anderson et Federer).

Nishikori en panne au service

Dans cette bataille de fond de court, le Japonais été beaucoup trop imprécis (41 fautes directes au total dont 19 rien qu’en revers, contre 21 fautes pour Thiem), ce qui ne lui ressemble pas du tout. Le 3-0 encaissé d’entrée de jeu ne lui aura jamais laissé d’espoir dans la première manche, surtout avec un pourcentage de premières balles aussi faible (43%). Thiem, d’abord à l’aise sur sa mise en jeu (80% de premières balles, 62% de points gagnés derrière) l’a acculé par ses coups puissants (14 coups gagnants au final), pour s’adjuger le premier set haut la main.

Malgré le retour timide de son adversaire, l'Autrichien, parfois poussé dans ses retranchements, n’aura presque pas douté dans le deuxième set, où il n’a pas concédé de balle de break. Avant de prendre un avantage définitif en breakant à 3-3 (grâce notamment à une double faute de Nishikori), puis de s’imposer sur un ace. Mais cela n'aura donc pas suffi à Dominic Thiem, dont la saison s'est tout de même achevée sur une victoire...

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0