Getty Images

6-0, 6-1 : Anderson a détruit Nishikori !

6-0, 6-1 : Anderson a détruit Nishikori !

Le 13/11/2018 à 16:24Mis à jour Le 13/11/2018 à 16:56

NITTO ATP FINALS - Impressionnant Kevin Anderson. Le Sud-Africain a signé sa deuxième victoire en deux matches en pulvérisant mardi Kei Nishikori en deux sets et un peu plus d'une heure de jeu. Balayé 6-0, 6-1, le Japonais a évité in extremis le "double bagel". Anderson n'est toutefois pas encore mathématiquement qualifié pour les demi-finales.

Le professeur Anderson a donné une leçon à l'élève Nishikori ce mardi au Masters de Londres. Le Sud-Africain s'est imposé en deux manches et un peu plus d'une heure de jeu face à un Japonais passé totalement à côté de son sujet (6-0, 6-1). Impérial, Anderson, notamment au service, a marché sur l'eau tout au long de la rencontre et a mené 6-0, 5-0 avant que Kei Nishikori ne sauve l'honneur. Le 6e joueur mondial remporte son deuxième match à Londres et prend une belle option pour la qualification pour les demi-finales.

Il n'y a pas eu match ce mardi dans l'enceinte de l'O2 Arena de Londres. Kevin Anderson a très bien joué sa partition, ne laissant qu'un seul petit jeu à Kei Nishikori. Le Japonais a très mal débuté le match en se faisant breaker d'entrée, et n'a ensuite jamais réussi à inverser la tendance. En passant très peu de première balle (45% au total), le 9e joueur mondial s'est exposé aux retours agressifs du Sud-Africain sur sa seconde balle. Kevin Anderson a exploité à la perfection la faiblesse de son adversaire pour lui infliger une bulle dans le premier acte.

Anderson a un pied en demie

La tête sous l'eau, Kei Nishikori n'a pas montré de réaction et a continué à souffrir sur le court. Le 6e joueur mondial en a profité pour enfoncer le clou et faire le break. En totalement maîtrise sur sa mise en jeu avec 78% de première balle sur l'ensemble de la rencontre, Kevin Anderson a continué à pousser en retour de service pour rapidement se détacher 5-0. Mais le Japonais, ne voulant pas devenir le deuxième homme dans l'histoire du Masters à repartir à bicyclette, (Gaston Gaudio avait perdu 6-0, 6-0 face à Federer en 2005) a sauvé l'honneur sous les applaudissements de la foule, avant de s'incliner.

Une victoire très convaincante de Kevin Anderson, qui n'a pas concédé la moindre balle de break ce mardi. Pour sa première participation au Masters, le Sud-Africain a déjà un pied en demi-finale avant même de jouer son dernier match de poule. Il peut même être qualifié dans la soirée si Roger Federer bat Dominic Thiem en trois sets, ou si l'Autrichien domine le Suisse. En attendant, le voici solidement en tête du groupe Hewitt.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0